Canard « sex-toy » chez Profil Plus : palme de la promo ou plumes en moins ?

Dans l’histoire pour le moins sage et classique des promos en après-vente, il y aura un “avant 29 juin 2015” et un “après 29 juin 2015”. Car à cette date et pour la première fois… Profil Plus va proposer un sex-toy pour promo, sous la forme assumée d’un canard vibrant. Une chance de gagner la palme de la communication, ou le risque d’y laisser des plumes ?

promo_canard_profil_plus

Voilà bien une promo conçue au moins autant pour faire parler que pour faire  « vibrer »…

Elle en aura mis du temps, la déjà quinquagénaire révolution sexuelle, pour se décider à venir encanailler le commerce après-vente. Mais cette fois, c’est fait –et sans fausse pudeur aucune– par l’affriolante initiative du réseau Profil Plus. L’approche est d’ailleurs parfaitement assumée par l’enseigne : un coquin canard a quitté les catalogues, sites et magasins spécialisés pour venir trôner, souriant et prometteur, sur un pneu. Et sous un titre sans ambiguïté : «l’offre qui fait vibrer…».

Une façon de rechercher une très visible… palme de la communication, même au risque d’y laisser quelques plumes ? Car ce n’est pas qu’une illustration pour accrocher l’œil et l’intérêt : en plus des 80 euros maxi promis pour des pneus Bridgestone, les client(e)s pourront aussi tenter de gagner l’un des 100 canards extatiques. L’avenir dira si le grivois volatile sera autant porteur de plaisir que d’entrées-atelier. Vu le sujet, on hésiterait presque à écrire qu’on demande à voir…

La femme, avenir de l’après-vente…

Pour Profil Plus, c’est en revanche tout vu. «La marque rose et bleue assume son côté décalé et lance une nouvelle campagne impertinente destinée à faire “vibrer” les mentalités», proclame sans faux semblant le communiqué de Profil Plus, qui se revendique «1ère enseigne indépendante de distribution de pneus du marché français».

L’occasion est donc saisie par Profil Plus de communiquer sur sa prise en considération du «Girl Power», chiffres à l’appui pour justifier le sérieux de son excursion vers une forme inédite d’auto-satisfaction : «plus de 82% des Européennes possèdent une voiture et 74% en moyenne l’utilisent tous les jours ou presque», explique le communiqué ; En France, 49% des conducteurs sont des conductrices. Une étude de 2012 estime que les femmes achètent désormais plus d’équipements automobiles que les hommes sur le net (29,1 % contre 24 %). Particulièrement vigilantes à la sécurité, l’entretien et le changement des pneumatiques sont aussi devenus leur affaire».

Certes. Mais on peut aussi s’étonner qu’à l’heure du mariage pour tous, un tel sex-toy soit ainsi considéré comme inévitablement féminin par une enseigne qui veut pourtant répudier tout conservatisme pour s’adjuger une si visible modernité. On peut aussi se demander quel œil torve les mécanos vont lancer de biais vers les clientes qui seront venues, attirées peut-être pourtant plus par le prix que par le sympathique gadget. Ça doit briefer sec dans les points de vente de l’enseigne pour respecter la confidentialité et l’intimité de celles (et ceux) qui oseront tenter leur chance de gagner le vibrionnant et sympathique canard…

Nous attendons évidemment avec une fébrile impatience de voir comment les concurrents de Profil Plus s’inspireront de l’innovation promotionnelle, a fortiori si l’offre devait finalement plaire. A quand donc une promo “Point G”… chez Point S ?

1 commentaire concernant “Canard « sex-toy » chez Profil Plus : palme de la promo ou plumes en moins ?”

  1. Votre… plume sur le canard profil + m’a bien fait rire ! Merci pour ce moment de détente.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 4,57 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur