Batterie: ultime sursis pour Steco Power

Le tribunal de Commerce d’Orléans s’est donc donné un peu plus d’un mois supplémentaire pour décider du sort de Steco Power, le dernier fabricant français de batteries basé à Outarville (45) (voir «  Batteries: le destin de Steco Power sera scellé fin janvier« ). Il annoncera sa décision le 2 mars prochain.

De source proche du dossier, il semble qu’il s’apprête à accepter la proposition de François Rivière, l’actuel dirigeant de la SAS Steco Power. Avec l’actionnaire Esca Prévoyance, il a déjà transmis un projet de plan de redressement au tribunal fin décembre. Le plan prévoit toujours une soixantaine de licenciements, mais ces derniers pourraient ne toucher principalement que des employés en mesure de faire « la jonction » avec leur retraite…

Ce plan a maintenant toutes les chances d’être retenu : la proposition alternative connue venant du groupe Rahimafrooz Globatt, un conglomérat Bengali qui vend des batteries sur les marchés africains, moyen-orientaux et asiatiques semble oubliée. en outre, salariés et administrateur se sont montré favorables à la proposition de F. Rivière lors de l’audience du 24 janvier…

1 commentaire concernant “Batterie: ultime sursis pour Steco Power”

  1. je souhaiterai avoir un commercial pour nous vendre des batteries pour nos usages, dans le domaine de l’incendie , remplacement des batteries de nos alarmes incendie chez nos clients.

    BELVAL Patrick le gérant

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur