Sinistres matériels : +3,2% en 2010 par rapport à 2009

 

Les dommages matériels automobile ont connu une hausse de 3,2 % en 2010 par rapport à 2009 pour atteindre 10,36 milliards d’euros (dommages corporels compris). Sur ce montant, 6,65 milliards d’euros sont attribués aux dommages matériels soit 160 millions de plus qu’en 2009. Les pièces détachées en représentent presque la moitié (3,15 milliards) pendant que la main d’œuvre pèse 2,81 milliards et la peinture, 0,69.

Les pare-chocs logiquement en première ligne
Dans le détail, l’activité bris de glaces a connu la plus forte progression (+11,7%).
Le mix des pièces les plus changées concerne :

  • Les boucliers avant complets pour 934 millions d’euros ;
  • les boucliers arrière complets pour 450 millions d’euros ;
  • les portes avant pour 303 millions d’euros ;
  • les capots pour 240 millions d’euros ;
  • les ailes avant pour 178 millions d’euros ;
  • les hayons ou couvercles de coffre pour 98 millions d’euros.

Les pare-brise et blocs optiques, toutes garanties confondues, sont évalués à 844 millions d’euros.

A cela s’ajoutent 2,56 milliards versés par les assureurs pour couvrir les pertes totales liées aux accidents ou aux vols de véhicules non retrouvés.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction