Sam Outillage révolutionne le booster de démarrage

Partagez

Le fabricant Sam Outillage débarque sur le marché du booster de démarrage avec Kap’SAM, une solution innovante à plus d’un titre…

Kap'SAM_08Deux ans après la présentation sur Equip Auto de son concept PEA (Puissance & Energie Autonomes), primé aux Grands Prix Internationaux de l’Innovation Automobile lors de l’édition 2013, le fabricant stéphanois d’outillage à main frappe à nouveau un grand coup en cette fin 2015 en investissant le marché des boosters de démarrage.

Et c’est sûrement parce qu’il n’a pas la même  »légitimité » sur ce segment de marché -contrairement à de grands noms de l’équipement de garage- qu’il est parti d’une feuille blanche pour concevoir son nouveau produit breveté baptisé Kap’Sam. Il s’agit d’un système de démarrage intelligent pour véhicule 12V tout simplement révolutionnaire car ce dernier n’embarque pas de batterie ! La puissance est en effet délivrée par un super-condensateur, qui se recharge en quelques secondes dès lors que le véhicule dépanné a redémarré. Kap’Sam ne nécessite donc pas d’être branché sur secteur après une intervention pour être rechargé : il est constamment opérationnel et ne risque donc pas de ne pouvoir délivrer suffisamment de puissance dans le cadre de l’intervention suivante…

Performant, et pour longtemps

Cette technologie est annoncée pour garantir 1 million de cycles (l’appareil est d’ailleurs garanti 5 ans par son fabricant) et apporte une puissance instantanée maxi de quelque 1 600 Ampères sous étroite surveillance électronique. Elle garantit également des performances homogènes dans le temps et ce, sur des plages de températures autrement plus larges (de -20 à +40° C) que les boosters traditionnels qui, eux, embarquent une batterie. Un mode dit «forçage» permet de redémarrer les batteries en décharge profonde

Un point important de sa conception a concerné la sécurité. Ainsi la gestion électronique protège contre les inversions de polarité. Le système est équipé d’un fusible (et il en possède un de rechange), dernier rempart contre tout choc électrique causé par un court-circuit. Ensuite, le calculateur du véhicule dépanné est quant à lui à l’abri de toute surtension, Kap’Sam s’étalonnant sur l’alternateur du véhicule dépanné. Sam Outillage n’a pas transigé non plus sur la qualité des câbles. Doublement gainés, ces câbles tout cuivre de 16 mm de diamètre et 35 mm² sont associés à des pinces recourbées à 45° facilitant le branchement à des batteries difficiles d’accès.

Résultat : cet appareil est aujourd’hui le seul du marché à être certifié conforme à la norme IEC-60335-2-29 par un laboratoire indépendant…

Clé d’entrée pour de nouveaux marchés

Les dirigeants fondent de grands espoirs sur cette dernière innovation du groupe. Commercialisé 890 € net HT, Kap’SAM s’adresse bien entendu avant tout aux professionnels du dépannage (plus de 5 000 en France selon le fabricant), mais aussi plus largement à tous les professionnels de l’entretien-réparation amenés à intervenir sur ce qui constitue aujourd’hui 58% des cas de panne automobile : la panne de batterie. Et les grands comptes sont bien sûr aussi en ligne de mire : d’ores et déjà homologué auprès des réseaux PSA Peugeot Citroën et Renault, Kap’SAM est actuellement en phase de test auprès d’autres réseaux de marque pour une homologation ultérieure…

Mais de par sa rupture technologique, le produit ouvre à SAM Outillage de nouveaux marchés. «Nous démarrons notre activité sur les marchés anglais et italien où nous n’étions pas présents jusqu’ici», confie en effet Olivier Blanc, directeur général de SAM Outillage. Une clé d’entrée pour de nouveaux marchés donc, et qui pourrait aussi permettre de faire connaître le reste du catalogue du fabricant stéphanois…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 3,50 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*