Présidentielles: le CNPA s’invite dans la campagne !

«L’avenir de l’automobile ne se fera pas sans nous !» Tel est le slogan scandé par Patrick Bailly, président national du CNPA, en tête du nouveau blog de l’organisation (http://avenir-automobile.fr/). Un blog lancé en début de semaine, dans le cadre de la campagne précédant les élections présidentielles et destiné à assurer une visibilité plus grande des 20 métiers composant la Branche des services de l’automobile.

Car le monde de l’automobile n’est trop souvent appréhendé qu’au travers de sa composante industrielle, rappelle le CNPA. Aussi l’organisme met-il en avant quelques chiffres qui devraient interpeller les candidats à la présidentielle : la Branche des services de l’automobile représente 100 000 entreprises et pour un chiffre d’affaires global de quelque 140 milliards d’€. La filière emploie également 420 000 actifs environ et entretien un parc roulant de 38 millions de véhicules…

Questions aux candidats
Avenir-automobile contient également un ABCDédaire -le premier livre numérique de l’automobile- rappelant les positions du CNPA sur une centaine de sujets. Evolutif, il est également ouvert à tous. Enfin –et surtout– le Conseil a mis en ligne un questionnaire adressé aux candidats et intitulé «Pour des commerces et des services de l’automobile durable».

Orienté autour de cinq thèmes principaux (une filière automobile française durable et performante; assurer la stabilité de l’environnement réglementaire et législatif de l’automobile; pérenniser l’emploi et développer l’attractivité de nos métiers; miser sur la complémentarité des moyens de transport; renforcer le rôle des professionnels de l’automobile en tant qu’acteurs majeurs de la lutte pour la sécurité routière), il permet aux politiques d’exposer leur vision du secteur. Leurs réponses viendront alimenter le blog du CNPA.
Jérémie Morvan

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction