Point S propose un label qualité aux auto-partageurs de OuiCar

Afin de certifier le bon état des véhicules loués par les particuliers adhérents de la plateforme d’auto-partage OuiCar, Point S leur propose désormais un check-up avec à la clef un label qualité et, si besoin, 20% de réduction sur la ou les prestations à effectuer pour rendre le véhicule conforme à la trentaine de points de contrôle concernés. L’occasion d’amener davantage de clients dans les ateliers Point S et de faire grossir, du même coup, la base de propriétaires de véhicules OuiCar.

OuiCar Point S

De gauche à droite: Vincent Saint-Martin, directeur marketing de OuiCar, Christophe Rollet, directeur général de Point S, Marion Carrette, fondatrice de OuiCar et Joël Arandel, directeur marketing de Point S.

Les premiers contacts avaient été noués voilà deux ans. Et aujourd’hui, c’est un partenariat en bonne et due forme que le réseau de centres auto et de pneumaticiens Point S vient de signer avec la start-up spécialisée dans l’auto-partage –et filiale de la SNCF depuis 2015– OuiCar. Leader sur le marché français et jouissant d’une croissance annuelle à trois chiffres depuis sa création en 2012, la société fondée par Marion Carrette s’enorgueillit aujourd’hui de quelque 30 000 véhicules adhérents –l’équivalent du parc de célèbres sociétés de location de courte durée– appartenant tous à des particuliers désireux de s’offrir un revenu complémentaire en louant leur VL ou VUL à d’autres particuliers.

Les clients de OuiCar, eux, sont au nombre de 700 000, et peuvent, grâce à son site web ou à ses applications, louer un véhicule dans leur secteur, même en milieu rural, sans avoir besoin d’être proche d’une agence de location. Et à partir de ce mois de mai, lesdits clients pourront être encore plus sûrs de la qualité des véhicules qu’ils louent car, à travers le partenariat entre le site d’auto-partage et le réseau d’entretien auto, ceux-ci pourront être contrôlés dans l’un des 470 centres Point S en France et recevoir un label certifiant leur conformité technique au regard de la trentaine de points de contrôle retenue par l’enseigne.

« Améliorer la confiance »

« En tant que société mettant en relation des particuliers entre eux, nous travaillons beaucoup la confiance entre nos adhérents et nos clients, insiste Marion Carrette. D’après l’enquête que nous avons fait auprès des utilisateurs de OuiCar, 47% des personnes interrogées affirment qu’un certificat de l’état d’entretien du véhicule par un professionnel améliore la confiance en notre service, d’où l’idée de ce partenariat avec Point S, enseigne dont nous nous sentons proche en tant que start-up car ses adhérents sont tous des entrepreneurs. »

Label_PointS_OuiCar

Le label tel qu’il apparaîtra sur le véhicule et sur sa fiche OuiCar.

Des entrepreneurs qui vont pouvoir, à l’issue du check-up, apposer directement sur le véhicule de l’adhérent OuiCar un macaron affichant “véhicule contrôlé par Point S – à louer sur OuiCar.fr” si le véhicule est conforme aux 30 points de contrôle retenus. Pneus, éléments de transmission, roulements, niveaux des différents liquides, freins, suspensions, éclairage, essuyage, échappement, entre autres, figurent sur la liste du check-up. Sur sa fiche OuiCar, le véhicule reçoit automatiquement le label, valable pour une durée d’un an. Si le véhicule ne remplit pas les conditions, le centre Point S proposera au propriétaire de mettre son véhicule en conformité et lui offrira 20% de réduction sur l’ensemble des prestations réalisées. L’adhérent OuiCar se verra labelliser s’il accepte.

Augmenter le nombre d’adhérents OuiCar

Bien sûr, OuiCar espère, à travers ce partenariat, profiter des quelque deux millions d’entrées atelier réalisées par Point S chaque année pour atteindre «la masse critique de 50 000 véhicules adhérents», selon Marion Carrette. En effet, les centres Point S proposeront désormais à leurs clients, venus pour toute prestation d’entretien et/ou de réparation mécanique, d’inscrire leur véhicule sur OuiCar.fr et mettre celui-ci en location. Le technicien Point S leur présentera les garanties de OuiCar, notamment l’assurance AXA qui remplace l’assurance du véhicule durant toute la durée de la location et inclut l’assistance, et estimera avec eux le montant de la rémunération potentielle que générera leur véhicule une fois loué, en fonction de son modèle, de son ancienneté et de la fréquence de location. Là encore, si le client accepte, son véhicule est mis en ligne automatiquement sur OuiCar.fr, sera soumis aux points de contrôle et labellisé.

«Nous voulons permettre aux automobilistes de faire passer leur véhicule d’un centre de coût à un centre de profit», souligne Marion Carrette. «Selon un sondage réalisé par l’institut BVA pour OuiCar et Point S en février dernier (NdlR : auprès de 673 personnes âgées de 21 à 65 ans), deux fois plus de propriétaires se disent prêts à louer leur véhicule sur OuiCar une fois que l’offre leur a été présentée, soutient Vincent Saint-Martin, directeur marketing de OuiCar. Aussi, quatre fois plus de personnes, grâce à ce partenariat, envisagent désormais de louer un véhicule auprès d’un particulier.» Selon cette étude, 8% des répondants –propriétaires ou locataires– se déclarent prêts à recourir aux services de OuiCar. Ce qui, par extrapolation, équivaut à 5 millions de prospects potentiels… Un chiffre qui apparaît comme chimérique, mais qui témoigne du potentiel de la location de véhicules entre particuliers.

Ce partenariat permet en tout cas à Christophe Rollet, directeur général de Point S ayant toujours renoncé à vendre pneus et pièces sur le web, de souligner combien l’enseigne parvient à être dans l’air du temps. «C’est au travers de partenariats et de services innovants tels que celui-ci que Point S parvient à séduire ses clients, et non par la promesse d’une offre en ligne de pneus à bas prix, commerce qui n’a toujours pas prouvé sa rentabilité, revendique-t-il. Ce partenariat pourra notamment permettre aux centres Point S situés en agglomérations d’atteindre jusqu’à 5% de chiffre d’affaire en plus.»

PointS OuiCar 1

2 commentaires concernant “Point S propose un label qualité aux auto-partageurs de OuiCar”

  1. Bonjour à tous
    Il existe en France un vocabulaire réservé à l’état.
    Ainsi les termes «certifié», «labellisé » et «expertisé» sont protégés.
    La certification est réservée aux organismes certificateurs officiels et ne s’applique pas aux véhicules d’occasion.
    La labellisation est réservée à l’alimentaire et l’agroalimentaire mais peut être étendue sur autorisation des pouvoirs publics.
    L’expertise est un domaine réservé aux experts en automobile inscrits sur la liste du ministère de l’intérieur.
    Dans le cas présent aucun de ces vocables n’est applicable.
    La DGCCRF est intarissable et intraitable sur le sujet…
    Même si cette initiative est très pertinente, il s’agit d’un «check-up» réalisé par un professionnel du pneumatique ce qui n’a évidemment rien à voir avec la règlementation des labels et autres certifications!!

  2. Encore une communauté de plus !!! Superficiel !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction