Enquête sectorielle sur l’après-vente: l’UFC-Que Choisir est ravie mais pressée

 

Dans un communiqué de presse daté du 8 octobre, l’UFC revient sur les clauses abusives ou illicites des contrats constructeurs pointées du doigt par l’Autorité de la Concurrence (ALDC) mais aussi sur l’accès à l’information technique et l’effet négatif des prix conseillés pour la concurrence.

Surtout, l’UFC relève la volonté de l’Autorité de mettre fin au monopole des constructeurs sur les pièces détachées. A ce sujet, l’ADLC souligne que le monopole des constructeurs français sur les pièces détachées est plus qu’une exception en Europe («c’est un véritable privilège» souligne-t-elle) mais que celui-ci est très chèrement payé par les consommateurs automobilistes. L’Autorité balaie du même coup l’argument des pertes d’emplois avancé par les constructeurs  (2 200, voir « les constructeurs vers un nouveau recours« ) pour freiner la libéralisation en les qualifiant de «très limitées», et en y opposant les créations d’emploi générées chez les équipementiers.

3 ans maxi
Enfin, si l’UFC accepte la proposition de l’Autorité d’une libéralisation progressive, elle émet en revanche la condition que le calendrier de mise en œuvre soit raisonnable, c’est-à-dire que la libéralisation totale n’excède pas trois ans quand L’ADLC, plus raisonnable au regard des vicissitudes que traversent nos constructeurs nationaux, a pour sa part annoncé un déploiement étalé sur 5 ans.

Pour rappel, il s’agirait la première année de lever le monopole sur les pièces de vitrages et d’optiques (30% du marché), pas uniquement aux équipementiers de pièces d’origine mais également aux fournisseurs de produits de qualité équivalente. L’année suivante devrait voir l’ouverture des rétroviseurs et les pare-chocs, pour atteindre 70% du marché libéralisé. Enfin les années 4 ou 5 verraient la totalité des pièces visibles libéralisées (voir « 200 pages en un clin d’oeil« )…

Tous nos articles depuis le début de l’enquête sectorielle de l’ADLC

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur