Enquête sectorielle sur l’après-vente: la FFC prédit du bon pour les carrossiers

Bien sûr, rien n’est encore fait. Reste que Jean Ravier, président de la Fédération Française de Carrosserie – Réparateurs (FFC-réparateurs), est résolument optimiste : « Si le marché s’ouvre à la concurrence, ce sera en soi une excellente chose pour les professionnels de la réparation-collision car ils n’auront plus l’obligation de s’approvisionner chez les concessionnaires de marque, qui sont leurs principaux concurrents ! Ils pourront ainsi se battre à armes égales. »

Pas de problème de marge

A l’image de la FNAA (voir « La FNAA s’alerte sur les marges et la MO« ), ne faudrait-il pourtant pas voir dans cette ouverture un risque pour la baisse des marges sur les pièces et une menace sur les taux de main d’œuvre ? «Si les pièces sont davantage concurrencées, les prix seront moins chers mais cela ne signifie pas pour autant que les marges sur ces pièces baisseront également, estime-t-il. A contrario, depuis plusieurs années, les constructeurs augmentent le prix des pièces de carrosserie tout en diminuant nos marges, aujourd’hui inférieures à 20%.»

Autre point très positif d’une telle mesure avancé par le président de la FFC, et non des moindres : «Aujourd’hui, une très grande majorité des réparations sont effectuées avec des pièces neuves ; au regard du prix actuel de ces dernières, des véhicules accidentés parfaitement réparables sur le plan technique ne le sont malheureusement pas sur le plan économique…»

Or, si les prix des pièces diminuaient, le montant des devis baisserait d’autant. Et des milliers de véhicules supplémentaires pourraient être réparés en France au lieu d’être détruits ! D’ici à y voir une seconde (très) bonne raison pour que les constructeurs ne lâchent pas le morceau…

Tous nos articles depuis le début de l’enquête sectorielle de l’ADLC

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur