Daf Conseil fête ses 10 ans

Partagez

Créée en 2006, Daf Conseil est un acteur reconnu de la formation. Mais c’est aussi un intervenant dans l’assistance téléphonique ou les solutions électroniques. Véhicules connectés, internationalisation et déménagement sont aussi au programme futur.

Un gateau d'anniversaire pour Daf Conseil

Un gâteau d’anniversaire pour Daf Conseil, logiquement entamé par son président Jacques de Leissègues…

C’est avec une équipe de 4 personnes que Daf Conseil, une société fondée par Pascal Renne sur la base de SOS Diag, débute ses activités. Très vite reconnue dans la formation professionnelle, certifiée «VeriSelect», Daf Conseil assure aujourd’hui 945 jours de formation à l’année et 58 256 jours stagiaires dans les domaines de la carrosserie, du VL et du PL. Son domaine de compétence s’étend également à l’assistance technique téléphonique, avec une équipe de 12 personnes qui gère quelque 58 000 appels par an et 10 000 utilisateurs.

Réalité augmentée

Dans ce domaine, Daf Conseil devrait mettre en place prochainement une plateforme web internationale de gestion des dossiers. Elle favorisera la mise en commun de plus de 150 000 dossiers techniques par an et d’une base de connaissance internationale, accessible à partir d’une tablette tactile. «Les remontées seront automatisées et le technicien pourra traiter la demande en temps réel avec l’intégration dans le traitement du dossier d’éléments ou composants incriminés en réalité augmentée pour mieux les visualiser», précise l’organisme.

Outre Daf Conseil, il existe depuis 2011 une autre structure, Absymédias, spécialisée dans le développement de solutions web et mobiles adaptées aux besoins en management, développement commercial et suivi d’activité de ses clients. De son côté et depuis 2013, « Cap Service » est une offre CRM «full web» pour les ateliers. En 2015, a également été lancé «Network Portal», un ERP web et «Repair Suite», une offre globale de solutions web pour le réparateur. Il y aurait actuellement 2 500 garages utilisateurs de Cap Service en France et 500 en Italie, deux réseaux de distribution se servent du Network Portal et 1 500 garages se sont engagés dans un processus d’e-labellisation.

Donner tous les moyens aux réparateurs

Côté démocratisation du véhicule connecté : «Il en va de la survie des réparateurs multimarque de s’armer pour faire face à ces évolutions majeures, assure Jacques de Leissègues, président de Daf Conseil. Les réparateurs doivent être formés et s’équiper de solutions elles-mêmes connectées, notamment pour rester en contact avec le client et le fidéliser. Notre volonté, c’est de donner tous les moyens aux réparateurs multimarque de pouvoir intervenir sur les véhicules connectés et les accompagner dans cette transition technologique. Nous proposons des solutions à tous les niveaux de la chaîne automobile, que ce soit au niveau des réparateurs, des réseaux de distribution et de réparation quels qu’ils soient, multimarque, généralistes ou spécialistes, ou même au niveau des équipementiers ou des fédérations automobiles.»

Dans un futur proche, grâce notamment à eXponentia, la société devrait étendre ses compétences au Royaume-Uni, Italie, Espagne, Allemagne, Portugal et Benelux. Pour cela, les effectifs pourraient passer de 35 personnes à 45 d’ici à 2020, avec un objectif de 7 M€ de chiffre d’affaires contre 4,8 M€ en 2016. Enfin, Daf Conseil prévoit de déménager en 2018 sur la zone d’activités Léonard De Vinci à Lisses (91).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*