Partenariat grêle entre Five Star et Pact

Five Star et Pact sont partenaires pour anticiper les événements grêleux, harmoniser leurs procédures et améliorer la prise en charge des véhicules endommagés.

Pact, qui est en mesure de prévoir et d’anticiper les périodes de grêle, met au service des réparateurs ses solutions logistiques. Du coup, le partenariat initié avec le réseau de carrossiers Five Star raccourcit la durée de réparation en fluidifiant toutes les étapes. «Ce qui démarque le débosseleur Lambda du dégradeur/débosseleur Pact, affilié au réseau Five Star, est sa capacité à travailler au-delà du « simple » débosselage, en repeignant par exemple ; mais aussi à assurer la gestion administrative et logistique dans un laps de temps réduit», assure Alain Bessin, président du GIE Five Star. En effet, face à l’afflux de véhicules endommagés par la grêle, il faut en plus du débosselage une logistique optimale : relation avec les assureurs, prêt de véhicules de courtoisie, location d’un local pour regrouper tous les véhicules en attente de réparation, etc. Ainsi, d’un côté, le réseau carrossier fournit un cadre de travail élargi à Pact et, d’un autre côté, Pact est reconnu comme spécialiste du dégrêlage par de nombreux assureurs.

Gain de temps

Cela conduit à terme à la mise en place d’un «business model» autour du renforcement des relations avec les assurances et d’une expertise reconnue dans le dégrêlage. «La volonté de Pact dans un avenir proche est d’être l’interlocuteur prioritaire vers lequel les carrossiers et les assureurs se tourneront pour les réparations liées à la grêle partout en France. Nous sommes très heureux d’apprendre mutuellement de nos métiers respectifs. Au final cette coopération est un véritable gain de temps pour les clients car cela renforce la qualité et la rapidité de la réparation», ajoute Thomas Menant, P-dg de Pact.

Et s’il est membre du réseau Five Star par l’intermédiaire de la carrosserie Garnier Impact à Vert-Saint-Denis (77), c’est un peu par hasard. En effet, suite à l’événement grêleux de juin 2014, qui avait endommagé des milliers de véhicules en Ile-de-France, «cette carrosserie a soudainement pris en charge 4 000 véhicules. Nous avons été appelés en soutien. L’histoire a fait que par la suite, nous avons eu l’opportunité de racheter cette carrosserie membre du réseau Five Star. À partir de là, nous avons eu la double vision du marché, à la fois celle du débosseleur, notre cœur de métier, et celle du carrossier», conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar