Sam Outillage : c’est en forgeant que l’on devient forgeron !

Partagez

Dès la rentrée 2013, Sam Outillage met sur le marché une réelle innovation : le PEA. Développée avec Rodac, une entreprise néerlandaise spécialisée dans l’outillage pneumatique, incorporée en 2012 au groupe Sam Outillage, le PEA (pour « Puissance Énergie Autonomie ») est un système qui remplace les installations d’air comprimé traditionnelles, mobiles ou fixes. Il apporte puissance, autonomie et polyvalence. Grâce à une cartouche d’air comprimé à haute pression, d’un détendeur haute performance et d’un flexible, ce système permet d’alimenter un outillage pneumatique, de la clé à choc à la perceuse en passant par la riveteuse, etc. Avec des débits d’air supérieurs à 400 l/min, la bouteille du PEA est en aluminium et fibre de carbone. Elle ne pèse que 5 kg pour 9 litres d’air à 300 bars. Une réelle performance.

Confort d’utilisation
«Ce nouvel outil mis au point par Sam Outillage n’est pas un délire d’ingénieur ; le PEA doit révolutionner la consommation d’outils dans un atelier et apporter un confort d’utilisation jamais atteint jusqu’à ce jour», déclare Olivier Blanc, directeur-général de Sam Outillage. Avec une seule cartouche, l’utilisateur peut assurer en automobile :

  • Le desserrage de 500 écrous serrés à 300 nm (25 voitures) ou le desserrage de plus 30 roues de camion, serrées à 600 nm.
  • Le perçage de 8 m linéaire, 1 000 vissages (80mm) ou 2 500 clouages…

Le PEA est donc adapté à divers métiers comme le changement de pare-brise (extruder, couper, décoller), le remplacement de pneus, contrôle de pression, gonflage (levage, serrage, gonflage), la pose de plaques d’immatriculation (perçage, rivetage), la compétition (installation des paddock, rapidité d’intervention stands courses, optimisation espace de travail). Ce système est aussi très pratique pour tout le secteur du dépannage sur route ou site. Outre l’automobile, le PEA est aussi à l’aise dans divers métiers allant de la menuiserie (Clouage, perçage, rivetage), en passant par la charpente, couverture (Clouage, serrage) ou les travaux Publics, espaces verts et Génie Civil (Serrage, perçage, levage, gonflage).
Le PEA sera présenté lors du salon Eqip Auto 2013 où il concourt également pour les Trophées de l’innovation.

Où est ma clé ?
Outre le PEA, Sam Outillage travaille aussi sur un projet d’outils dotés de la technologie RFID (pour « Radio-Frequency IDentification » ou, en bon français, radio-identification). On le sait, bien des compagnons ne se préoccupent pas de savoir s’ils ont pu égarer un outil. Voire, ceux-ci disparaissent des ateliers par «l’opération du Saint-Esprit». Et entre casse et démarque inconnue, l’entreprise peut se trouver avec un ratio de 20 à 30% de réassort à faire chaque année. Si dans l’automobile ce peut être un problème d’oublier une clé dans un moteur, imaginez le risque encouru s’il s’agit du réacteur d’avion de ligne, par exemple…

Détection immédiate
Pour éviter cela, Sam Outillage développe des outils équipés de RFID actif. Dans ce cas, lorsque l’outil (ce peut être une simple douille) sort de son champs, il est immédiatement détecté et il est possible de savoir où il se trouve dans l’atelier. Pour certaines applications, c’est la boîte à outil qui détectera qu’il manque un outil lorsque le technicien quittera les lieux : elle sera en mesure de donner l’alerte avant un départ définitif. Une sécurité supplémentaire pour les sites sensibles (aéronautique, nucléaire, armée, etc.). Pour le moment, Sam Outillage est en plein développement, mais on peut s’attendre à une mise sur le marché des premiers outils de ce type dans les mois à venir. Déjà la demande est forte chez les constructeurs automobiles ou les grands réseaux de réparation que fournit l’équipementier. Avec ces nouveaux outils, difficile de ne pas dire que «c’est en forgeant que l’on devient forgeron !».

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*