« Clim’ mortelle » (suite) – HFO-1234yf: la France déclare la guerre à l’Allemand Mercedes!

Incroyable et pourtant vrai : Mercedes-Benz France vient d’annoncer que «les modèles Mercedes-Benz [classes A, B, CLA et SL] fabriqués après le 12 juin 2013 ne peuvent plus, à l’heure actuelle, être immatriculés en France via le Système d’Immatriculation SIV».

La cause de cette situation totalement inédite ? Le désormais célèbre litige euro-allemand sur l’innocuité ou pas du liquide frigorigène HFO-1234yf, que le constructeur allemand s’acharne à ne pas vouloir installer sur ses véhicules neufs en lui préférant le R134a. Récemment, le commissaire européen à l’industrie Antonio Tajani avait sommé Berlin de ramener « son » constructeur à la raison, au risque sinon de ne plus permettre l’homologation des véhicules neufs dotés du frigorigène R134a, hors-la-loi européenne depuis le 1er janvier dernier (voir «HFO-1234yf: le bras de fer s’européanise»).

A en croire Mercedes France, les autorités françaises appliquent donc la législation européenne à la lettre depuis le 12 juin dernier. «Des discussions ont été engagées par le Groupe Daimler AG avec l’administration française afin de trouver rapidement une solution mettant fin à cette situation», précise le communiqué de Mercedes-Benz France. La société se dit rester «confiante dans la reconnaissance par la France de l’homologation des modèles Mercedes-Benz concernés, puisque les homologations par type étendues sont conformes à toutes les dispositions légales applicables en Europe et les autorités françaises les ont parfaitement validées jusqu’à présent pour des constructeurs autres que Mercedes-Benz».

En attendant, Mercedes France pense logiquement à ses clients durement pénalisés par la décision française : «Mercedes-Benz France, avec l’aide de son réseau de distribution, met en place des solutions de mobilité individuelles : chaque client concerné par ce retard d’immatriculation est suivi personnellement par son distributeur et une solution individualisée gratuite lui est proposée afin de lui conserver l’intégralité de sa mobilité pendant la période concernée (véhicules de prêt ou de remplacement, prolongation des contrats de Location, etc.)».

A suivre…

Pour retrouver tous nos articles sur le HFO-1234yf, cliquez ici

2 commentaires concernant “« Clim’ mortelle » (suite) – HFO-1234yf: la France déclare la guerre à l’Allemand Mercedes!”

  1. Focalisée sur la biomasse, la voiture électrique, et la non exploitation du gaz de schiste, notre ex-ministre de l’écologie a dû oublier ce dossier, ses conseillers étant très certainement occupés à d’autres choses plus importantes, comme le CO2, la baisse de limitation de vitesse sur le périph’ parisien (où 20 heures sur 24 on ne peut rouler à plus de 40 km par heure compte tenu de la densité du trafic), etc.

    Le nouveau ministre de l’écologie va naturellement se pencher sérieusement sur le dossier et donnera sa réponse un jour…

    Vu que le ministre de l’industrie (pardon: du redressement productif) devra lui aussi valider cette décision, puis celui du commerce, il semble qu’en 2056 nous aurons la réponse.

    Utilisons de l’amiante, tout le monde savait que c’était une saloperie immonde, mais on l’a fait, et celle qui a validé la continuité de l’exploitation a même été lavée de tout soupçon…

    Candide aurait dit: « Pour avoir moins chaud, point n’est besoin de refroidisseur, il nous faut simplement ouvrir la fenêtre… »

  2. Bonjour,

    En début de l’article vous dites:
    « le constructeur allemand s’acharne à ne pas vouloir installer sur ses véhicules neufs le HFO-1234yf ».

    Puis vous dites que c’est la France qui ne veut pas immatriculer les véhicules équipés de HFO-1234yf.

    A rectifier afin de comprendre.

    Merci.

    [b]NDLR:[/b] [i] Amis lecteur, vous avez dû lire un peu vite notre article: nous précisons [/i] »au risque sinon de ne plus permettre l’homologation des véhicules neufs dotés du frigorigène R134a »[i] et non pas[/i] « HFO-1234yf » [i] comme vous semblez l’avoir compris…[/i].

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur