CNPA : Cote d’amour 2013 des constructeurs

Pour cette édition 2013, le classement général voit le trio de tête formé par Toyota, avec une note moyenne 6,72/10, suivi de Land Rover (6,57/10) puis de Skoda (6,51/10). Si Skoda se maintient sur le podium (même place qu’en 2012), Toyota a bondi de 6 places dans le classement par rapport à l’édition 2012, où elle avait fini 7è avec une note moyenne de 5,93, tandis que Land Rover gagne rien moins que 7 places (elle avait fini 9è avec une note moyenne de 5,72/10) ! Citroën, arrivée en 2012 première des marques généralistes, dégringole de 7 places et obtient une notre de 5,79…
Le podium des marques généralistes voit le japonais Toyota terminer en tête (6,72). En deuxième position du podium 2013 se place un second japonais : Nissan. La marque obtient une note moyenne de 6,16. Troisième marque arrivée sur le podium : Volkswagen. L’Allemand grimpe de 5 places par rapport à la Cote d’amour 2012 en obtenant la note moyenne de 6,03, contre 5,49 un an plus tôt…
Au classement des marques spécialistes, Skoda se maintient à la première place avec une note moyenne de 6,51, de même que Dacia, 2è, avec 5,55. Le podium est complété avec Seat, qui gagne deux places par rapport à 2012, avec une note moyenne de 4,85.
Quant au podium des marques premium, il consacre Land Rover, suivi de Mercedes puis BMW. Avec une note moyenne de 6,22, la marque à l’Etoile gagne 12 places par rapport à la Cote d’amour 2012 (où elle avait obtenu la note de 5,34, tandis que BMW perd une place avec une note de 6,21 (contre 6,66 en 2012). Première marque premium en 2012, Volvo recule de 11 places, passant de 7,14 à 5,75 !
Cette enquête annuelle réalisée à partir de 823 réponses de responsables de concession a également permis de dégager certains enseignements. Ainsi, pour 65% des professionnels sondés, le pourcentage de marge sur la vente de VN n’est pas satisfaisant. En outre, plus de la moitié d’entre eux est mécontente du positionnement prix des pièces de rechange. Enfin, ils sont 90% à estimer que les constructeurs accélèrent le transfert de charge vers leur réseau. Aussi n’est-il pas surprenant de constater que 86% des responsables de concession souhaitent remettre à plat le modèle économique de leur réseau…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction