Election à la présidence du CNPA : les deux Francis partent en campagne !

Partagez

Coup sur coup et avant le « top-départ » officiel, les deux candidats à la prochaine présidence du CNPA se sont déclarés : il s’agit de Francis Bartholomé (actuel vice-président national en lien avec les organismes chargés des intérêts de la Profession) et de Francis Davoust (actuel vice-président national délégué et vice-président national aux Métiers).

Francis Bartholomé et Francis Davoust, les deux candidats à la présidence du CNPA

Francis Bartholomé et Francis Davoust, les deux candidats à la présidence du CNPA

Théoriquement, les process électoraux du CNPA sont bien cadrés. La prochaine élection à la présidence nationale prévue le 25 juin en succession à Patrick Bailly qui boucle son second mandat, n’y échappait pas : la déclaration officielle des candidats était prévue en mars, la présentation de leurs équipes le 25 avril au plus tard, jour de validation des listes par la commission des statuts du CNPA. Un mois avant l’homologation définitive, le 25 mai, par le conseil national de l’organisation professionnelle. En toute logique, la campagne ne pouvait donc pas commencer avant le 25 avril…

Mais le 12 février, Francis Bartholomé (patron du groupe Saint-Christophe, marques Ford-Jaguar-Land Rover et Kia en Champagne-Ardenne et Lorraine), s’est déclaré le premier. Le lendemain, Francis Davoust (agent Citroën à Le Neubourg dans l’Eure) faisait donc logiquement de même. Aux dires d’observateurs proches du CNPA, ce seront probablement les seuls candidats à l’élection du 25 juin prochain.

Une nouveauté

La candidature des « deux Francis » n’est pas une vraie surprise : ni l’un ni l’autre ne faisaient guère mystère de leurs intentions ; tous deux sont en outre de très expérimentés élus syndicaux, forts de trajectoires politiques réussies au CNPA ; tous deux enfin sont aussi des professionnels de l’automobile reconnus.

Mais il y a pourtant une grande nouveauté dans cet affrontement électoral, une nouveauté que l’on doit à Francis Davoust : grâce à sa candidature et pour la première fois depuis longtemps (depuis toujours ?), il n’y aura pas que des concessionnaires-candidats pour briguer la direction du principal syndicat professionnel patronal de l’automobile…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*