Rétromobile 2018 – Les anciennes font leur show à Paris du 7 au 11 février

Partagez

Pas de bruits de moteurs, mais beaucoup d’ambiance annoncée pour cette 43ème édition du salon de la voiture ancienne, Rétromobile, qui continue à gagner de la place dans les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, du 7 au 11 février prochains.

En 2017, Bosch avait annoncé le lancement officiel de son réseau Bosch Classic Service, dédié aux véhicules de collection, avec un stand dédié dans le hall 1.

Le premier salon français de l’année est désormais mondialement reconnu, avec un plateau de choix et des visiteurs qui viennent faire leurs courses dans les multiples ventes aux enchères qui ponctuent la semaine. Du 7 au 11 février, les halls 1, 2 et 3 seront investis de plusieurs centaines de voitures anciennes, de vendeurs de pièces, d’accessoires et de multiples entreprises qui vivent de la passion du million de collectionneurs en France.

Le marché devient très intéressant, couvrant l’automobile de ses débuts au 19è siècle jusqu’aux années 80 avec les youngtimers, les 205, Golf GTI et autres Citroën CX qui sont désormais reconnues comme historiques (car âgées de plus de 30 ans). Nombre de garages commencent à s’y investir, pour travailler sur des voitures plus simples, pour des clients plus passionnés, au travers de réseaux tels que Top Garage Classic, Bosch Classic Service ou les professionnels de l’association Diéseliste de France, tous trois déjà présents lors de l’édition 2017.

Des anniversaires prestigieux chez les constructeurs

Les constructeurs, bien entendu, sont présents de longue date avec de très grands stands pour les trois marques françaises qui profitent de l’événement pour fêter quelques anniversaires de prestige : les 70 ans de la Peugeot 203, les 120 ans de la marque au Losange, les DS de l’Elysée…

Alors que Artcurial Motorcar assurera le spectacle pendant deux soirées avec ses ventes aux enchères sur le site même du salon, avec des modèles qui atteignent et dépassent souvent le million d’euros, une nouvelle attraction est mise en place sous forme d’un espace dédié aux particuliers collectionneurs qui viendront vendre sur place leur véhicule de collection, à condition que sa valeur ne dépasse pas 25 000 euros.

Les équipementiers bien représentés

Les professionnels de la réparation et les mécanos amateurs passionnés apprécieront de trouver certains de leurs fournisseurs habituels : Motul avec ses gammes de lubrifiants, mais aussi Soditen (Belgom), ainsi que Sonic Equipements et ses belles servantes d’atelier ou Koni et ses multiples gammes d’amortisseurs pour anciennes et sur-mesure.

Le salon sera ouvert du mercredi 7 février à 10h jusqu’au dimanche 11 à 19h. Deux nocturnes sont programmées les mercredi 8 et vendredi 10 jusqu’à 22 heures. Ces soirs-là, de nombreux exposants reçoivent leurs clients (stands marchands) ou leurs adhérents (stands de clubs). Il s’agira à coup sûr des moments les plus animés, où l’on peut croiser des personnalités et voir la réunion de voitures mythiques avec leurs propriétaires ou pilotes de l’époque où elles usaient les bitumes au quotidien, et les pistes les jours d’essais et de compétition.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*