VHU : Opisto se développe sur 3 axes

Partagez

Opisto est un éditeur de logiciels dédiés à l’activité des centres VHU et créateur de places de marché. Il couvre l’ensemble de la demande de l’univers de la pièce de réemploi avec des offres destinées aux professionnels comme au grand public. Il se concentre sur 3 axes principaux : un logiciel et deux places de marché.

Acteur d’une consommation responsable, Opisto intervient depuis 2011 dans l’économie circulaire. Pour cela, l’opérateur assure la mutualisation des pièces en stock chez ses partenaires, le contrôle qualité, la traçabilité et la disponibilité en temps réel. Actuellement, Opisto travaille avec 385 centres VHU agréés, qui assurent la déconstruction de 380 000 véhicules par an, dont 99 ont développé avec une activité de Vente à Distance.

Ainsi, 1 500 000 pièces recyclées, informatisées, contrôlées, garanties et mutualisées sont disponibles en temps réel sur les sites pour professionnels et le grand public. Grâce à eux, Opisto a enregistré 6 millions de visites en 2017 en provenance de 50 pays, plus de 47 000 transactions pour un panier moyen de 78€, soit un C.A. total de 3,7 M€, en progression de 25% par rapport à 2016.

Consommer mieux avec Opisto

Poursuivant son développement, Opisto se concentre actuellement sur 3 axes. D’abord, le logiciel Opisto solutions PRE qui optimise la gestion des stocks des centres VHU. Ensuite, un site web de vente à distance de PRE organisé en un stock mutualisé qui simplifie les achats et les transactions entre particuliers et centres VHU. Enfin, un espace de vente réservé aux professionnels de la réparation automobile avec une offre dédiée.

« Avec l’expertise de notre métier d’éditeur de logiciels, nous accompagnons les professionnels du recyclage automobile dans leur transition numérique. Nous contribuons à transformer une offre locale limitée en une offre nationale mutualisée, qualitative et sécurisée. En démocratisant la vente de pièces de réemploi, nous donnons également de la visibilité et de la crédibilité à un marché qui s’est totalement réinventé, détaille Johan Branca, co-fondateur et dirigeant d’Opisto. En phase avec le décret du 30 mai 2016 et la feuille de route de l’économie circulaire publiée en mars, nous contribuons au développement national d’un pôle économique durable et l’ouvrons à l’international. Les consommateurs sont doublement gagnants parce qu’ils consomment mieux et dépensent moins »

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*