FRPA ambitionne un avenir hexagonal

Partagez

FRPA, une plateforme de pièces de réemploi, touche principalement le grand Ouest de la France. Elle se développe maintenant sur la moitié Nord du pays, avant de s’attaquer à l’ensemble de l’Hexagone.

Créé à la fin de l’année 2013 par le groupe de déconstruction breton FDK-4, la plateforme en ligne FRPA (France Réemploi Pièces Auto) s’assure une progression constante dans le grand Ouest de la France. En 2017, 22 000 transactions ont ainsi été réalisées pour un chiffre d’affaires de 3,5 M€. «FRPA accélère son développement national pour faciliter la recherche et la vente de pièces de réemploi entre professionnels de l’automobile», explique la marque qui a bien l’intention de devenir «la première solution nationale BtoB pour la recherche de pièces de réemploi».

Pour cela, FRPA se développe actuellement sur la moitié Nord de la France. Et cela se concrétise dans les résultats, puisqu’au premier trimestre 2018 les commandes de pièces ont augmenté de 40 % par rapport à 2017. On dénombre quelque 7 500 transactions pour un panier moyen de 162 €, soit un chiffre d’affaires de plus 1,2 M€. Actuellement, FRPA compte 3 600 réparateurs et 200 experts adhérents et fédère 41 déconstructeurs.

En moyenne, la plateforme enregistre 350 consultations par jour.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*