Carburants : le coup de gueule du CNPA !

Partagez

Visiblement les pompistes sont dans la ligne de mire des mécontents de l’augmentation du prix des carburants. Cependant, comme le souligne le CNPA, ce ne sont pas les détaillants de carburant qui profitent de la situation mais… l’État !

La cause est simple : si les carburants augmentent, c’est que les taxes augmentent aussi. Par exemple, une hausse de ces dernières a pu être constatée dernièrement à hauteur de 20 centimes au litre sur le gazole et de 9,1 centimes au litre sur le sans-plomb.

Au bout du compte, la marge des distributeurs n’est pas en cause car elle est contractuelle, rappelle le CNPA. Comme 70% des stations-service sont exploitées par des propriétaires indépendants, cette marge est en effet prévue dans le contrat d’approvisionnement (de l’ordre de 1,5 cts et 4 cts par litre). Quel que soit le cours du baril…

Pompistes innocents

Seulement voilà: les consommateurs, eux, s’en prennent aux pompistes, transformés pour l’occasion en lampistes. «Remettons les pendules à l’heure !, s’insurge donc le CNPA. Ce ne sont donc pas les exploitants de stations-service qui profitent de la hausse. Le secteur de la distribution de carburants en France est un des plus concurrentiels d’Europe avec des prix tirés vers le bas !»

Avant de rappeler cette évidence : «Si l’activité de vente de carburants était si lucrative, pourquoi le nombre de stations-service traditionnelles serait-il passé de 33 000 au milieu des années 1980 à 5 500 aujourd’hui ?».

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*