Best’Oil se développe et se féminise

Le réseau d’entretien à domicile Best’Oil poursuit son développement en annonçant la création de deux nouvelles unités mobiles. La première est implantée dans la Sarthe (72) et la seconde en Côte d’Or (21). Cette dernière est dirigée par une femme pour la première fois de l’histoire de jeune réseau.

Créé en 2012 par Jean-Marc Cassini et Stéphane Blanc, Best’Oil est un concept d’entretien de véhicules à domicile. Il touche aussi bien l’auto, que le poids lourd ou la moto. Il propose les services suivants :

  • Pneumatique : vente et montage de pneus à domicile.
  • Réparation : les principales prestations d’un garage classique.
  • Vidange et révision.
  • Climatisation et dépollution moteur.
  • Lavage écologique, sans eau, sous la marque Best Clean.

Actuellement, le réseau se compose de plus de 45 unités mobiles réparties sur tout l’Hexagone.

«Lancer ma propre activité avec Best’Oil»

Parmi les dernières en date, il faut remarquer celle de Cyril Liger implantée à Saint-Marceau (72, Sarthe) et opérationnelle depuis le début juillet 2018. Nommée Best’Oil Liger Auto 72, l’entreprise se déplace sur le secteur de Saint-Marceau, une commune qui se trouve entre Alençon et Le Mans et Chartres et Laval.

«Technicien automobile depuis plusieurs années dans une célèbre enseigne auto, la volonté de lancer ma propre activité m’a poussé à faire des recherches sur les possibilités d’une ouverture de garage. Sur Internet, j’ai découvert Best’Oil et leurs services, notamment l’aide proposée pour développer son entreprise», explique Cyril Liger.

Le garage mobile : une évidence

Une autre unité Best’Oil a aussi ouvert ses portes en juillet 2018, cette fois à Veuxhaulles-sur-Aube (21, Côte d’Or). Pour la première fois de l’histoire du réseau, c’est une femme qui en a pris les rênes. Il s’agit de Corinne Richard. Sa zone d’intervention couvre une trentaine de kilomètres autour de Veuxhaulles-sur-Aube, une commune proche de Chaumont.

«Vivant à la campagne, je me suis très vite rendu compte du besoin de développer, ici, les services d’aide à la personne, qu’il s’agisse d’achats alimentaires, de relations humaines, ou même de mécanique automobile. Suite à l’arrêt de mon activité d’aide-soignante, j’ai souhaité me concentrer sur un nouveau projet à réaliser, raconte Corinne Richard. L’idée du garage mobile m’est alors venue comme une évidence. Les dirigeants de Best’Oil m’ont ainsi permis de lancer mon activité rapidement.»

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar