Congrès AD 2018 – Plénière mécanique : les garages AD vers de nouveaux business

Partagez

La plénière consacrée à l’activité mécanique des réseaux a levé le voile sur les grands chantiers des 4 années à venir. Nouvelles prestations à l’atelier pour légitimer l’excellence technique des adhérents, nouveau DMS, nouveaux services… Dans la continuité de Référence 2018, Préférence 2022 ouvre de nouveaux business aux adhérents, notamment une clientèle professionnelle devenue stratégique.

Laurent Desrouffet, directeur général des réseaux et des activités de la réparation VL chez Autodistribution

Laurent Desrouffet, directeur général des réseaux et des activités de la réparation VL chez Autodistribution

Quatre ans après le congrès de Port Aventura, en Espagne, qui avait vu le plan Référence 2018 insuffler une nouvelle dynamique aux réseaux AD, Autodistribution avait mis le cap sur Malte du 27 au 30 septembre derniers pour sa troisième réunion de famille.

Réunion de famille

Plus de 75% du réseau a répondu présent, ainsi qu’une soixantaine de partenaires -fournisseurs équipementiers et prestataires de service- et des institutionnels tels la Feda, la FFC Réparateurs, la FNA, la FRCI ou le GNFA. Au total, le congrès de Malte 2018 a pris des allures de grande réunion de famille : il aura rassemblé plus de 3 500 personnes, soit le plus grand événement de la rechange indépendante jamais organisé ! Côté logistique, il a fallu mobiliser pas moins de 28 avions (dont une douzaine spécialement affrétés pour l’événement), 16 hôtels, 70 cars… Ce congrès maltais a cumulé les superlatifs.

Ce troisième rendez-vous de l’histoire des réseaux AD a bien sûr permis de mesurer le chemin parcouru depuis Port Aventura il y a 4 ans, les objectifs du plan Référence 2018 ayant globalement tous été atteints. Il a surtout été l’occasion pour la tête de réseau de fixer les grandes lignes pour les 4 années à venir.

Préférence 2022

Car «être la référence ne suffit plus», selon Laurent Desrouffet, directeur général des réseaux et des activités de la réparation VL chez Autodistribution ; «il faut être aujourd’hui suffisamment agile pour anticiper et prévoir dans un monde où tout va plus vite ; anticiper et prévoir pour ne pas subir, ajoute Fabien Guimard, directeur des réseaux mécanique. Il faut également être visible et séduisant pour emporter la préférence du consommateur automobiliste.»

Le nouveau plan à 4 ans, baptisé cette fois Préférence 2022, n’entend pas jouer la rupture avec le précédent mais au contraire s’inscrire dans la continuité. A cet égard, le triptyque technicité, entreprenariat et commerce a été revisité pour aller encore plus loin dans la stratégie d’excellence mise en place par la tête de réseau depuis Port Aventura. Sans oublier le volet communication et digital, incontournable, et qui doit permettre d’ériger le premier réseau multimarque en France de par son maillage (plus de 2 000 points de vente) en véritable marque…

S’approprier les nouveaux marchés

La plénière pour le réseau de garages AD mécanique a eu son lot d’annonces. A commencer par le déploiement de la prestation éco-entretien, un nouveau business à fort potentiel. Le durcissement du contrôle technique dès janvier prochain avec l’analyse des 5 gaz fait anticiper une hausse importante des contre-visites au contrôle technique. Une hausse estimée à 23%, soit quelque 2 millions d’entrées-atelier supplémentaires par an !

Et le déploiement se doit d’être rapide. L’association Éco-Entretien, à l’origine de cette nouvelle prestation, ambitionne de labelliser quelque 5 000 ateliers d’ici fin 2020. L’Autodistribution a profité de cet événement pour annoncer son ambition de labelliser 500 de ses adhérents dès le début de l’année prochaine. Soit un potentiel de 200 000 nouvelles entrées pour 23 M€ de CA par an, selon Eddy Albert, responsable des réseaux mécanique VL de l’Autodistribution…

Et voilà le DMS pour garage AD

Autre annonce d’importance sur le congrès AD 2018 : le lancement d’AD-MS 360, la nouvelle solution informatique pour les garages AD mécanique. Développé en collaboration avec Fiducial informatique, ce nouveau DMS propose une architecture ouverte sur tout l’univers AD : les devis et rendez-vous pris en ligne sont tous disponibles, le logiciel étant interfacé avec ad.fr. D’un clic, le professionnel retrouve également le portail de commande de pièces Autossimo (dont la nouvelle version, plus fluide et plus rapide, arrive en fin d’année), mais aussi les accords-cadre ou les promotions en cours.

A l’image des carrosseries AD et de leur tablette Alpha Touch, la solution a été conçue pour fonctionner sur support mobile, afin de permettre à l’adhérent de proposer la réception active de ses clients dans son atelier. Pendant mécanique au DMS Alpha-Sigmac pour les carrossiers du réseau, AD-MS 360 propose également un tableau de bord afin de piloter au mieux son activité. D’ores et déjà déployé dans 80 sites, il devrait équiper l’ensemble des points de vente du réseau d’ici 2022.

Pièces et Piec au programme

Des nouveautés ont enfin été annoncées en matière d’offre pièce, en matière de pneumatiques ainsi que dans le domaine de la pièce reconditionnée. Côté pneus, Autodistribution renforce la compétitivité de ses membres sur ce segment de marché très bataillé avec un accord de distribution exclusive qui a été signé avec le manufacturier chinois Ling Long pour sa marque Leao Tyre. Celle-ci est constituée d’une gamme riche de 250 références, et vient s’ajouter à l’offre de 270 000 pneus disponibles à J+1 au travers de cinq plateformes nationales.

En matière de PRE, le groupement a rappelé un accord conclu avec Cotrolia, spécialisé dans la réparation de l’électronique embarquée, comme les boitiers électroniques, les tableaux de bord et les boîtes de vitesses automatiques. A cela s’ajoute un partenariat signé avec Opisto, plateforme digitale réunissant des centres VHU mettant en ligne leur stock de PRE (bientôt visible depuis le portail Autossimo). Dans un premier temps, une cinquantaine de garages AD devrait tester l’offre PRE d’Opisto.

AD, une marque toujours plus visible

Dans le cadre du plan Référence 2018, la visibilité et la communication avaient tenu une place importante. Et les résultats sont aujourd’hui là. Sur le plan de l’harmonisation des façades aux nouvelles couleurs de l’enseigne, 95% du réseau sont aux normes.

En matière de notoriété, les plans de communication successifs ont permis de gagner quelque 13 points, pour passer de 29 à 41% de notoriété. Et Autodistribution continue à investir avec une ambitieuse campagne de six spots télé différents reprenant le nouveau slogan «AD, c’est sûr», diffusés sur les principales chaînes de la TNT. De même la tête de réseau a par le biais de Yannick Savina, directeur marketing, annoncé une nouvelle signature sonore pour l’enseigne. Sur le plan du digital, là aussi les résultats de Référence 2018 sont d’ores et déjà visibles, avec 34 000 rendez-vous obtenus via les sites ad.fr et IDgarages.com. Soit quelque 5 M€ de CA additionnel pour le réseau !

Sans oublier la e-réputation

Dans le cadre du plan Préférence 2022, l’accent va être mis sur la e-réputation et l’optimisation de la gestion des avis client. Les réseaux AD partent en quête d’étoiles avec l’objectif d’obtenir une moyenne de 4,5/5 sur la base de questionnaires de satisfaction qui seront systématiquement envoyés aux clients après une intervention sur leur véhicule.

A l’heure où Autodistribution entend positionner son réseau en tant que marque tant auprès des clients particuliers que de la clientèle professionnelle, ces investissements s’avèrent nécessaires : «Il n’y a jamais de libre choix possible pour une entreprise qui n’est pas visible», rappelle en effet Fabien Guimard…

Viser la clientèle professionnelle…

A l’heure où l’on assiste au basculement progressif du marché VN, qui voit depuis 2016 la part des véhicules achetés par des sociétés dépasser celle des véhicules achetés par les particuliers, pouvoir s’adresser à des clients professionnels (flottes) est devenu stratégique.

Et si l’univers de la carrosserie est déjà structuré en ce sens depuis de nombreuses années, celui de la mécanique est encore tout neuf. Dans ce cadre, harmoniser le réseau aux nouvelles couleurs de l’enseigne, le tirer par le haut par le biais de programmes de formation, l’inciter à investir de nouveaux marchés sont autant de cordes à l’arc d’Autodistribution pour séduire une clientèle grands comptes.

Sur le terrain des réseaux constructeurs

Et le congrès de Malte a vu trois annonces d’importance dans ce domaine avec l’officialisation d’une phase pilote pour l’entretien et la maintenance mécanique pour les véhicules Arval. Par ailleurs, le premier semestre 2019 verra le lancement d’une offre LLD à destination des TPE et PME. Venant s’ajouter à la vente VN/VO et à la LOA, cette nouvelle offre d’Autodistribution vise à concurrencer l’entretien des réseaux de marque hégémoniques sur ce segment de marché.

Enfin, le site ad.fr va s’enrichir d’un portail spécifique dédié aux clients professionnels. Sur ce dernier, adhérents et gestionnaires de flotte y retrouveront  l’ensemble des paramètres des accords grands comptes pour l’entretien mécanique de leur flotte automobile. Les clients pourront par ce biais prendre rendez-vous en ligne, suivre l’avancement de leur dossier et bénéficier d’une facturation centralisée.

Grâce au dongle AD Auto Connect, ils disposeront ainsi d’un dispositif complet pour l’optimisation du poste entretien de leur flotte de véhicules. Car si la phase-test de la solution connectée du réseau AD semble peu convaincante vers les automobilistes, elle s’avère porteuse pour répondre aux attentes des gestionnaires de flottes…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*