Laurent Automobile lance son réseau d’affiliés

Laurent Père & Fils (LPF) avait déjà annoncé sa nouvelle stratégie par le biais d’un réseau de distributeurs exclusifs sous son enseigne Laurent Automobile. Le groupe annonce l’inauguration du premier Laurent Mobility à Perpignan.

Ignacio Delgado, à la tête de cette première unité Laurent Mobility perpignanaise.

Ignacio Delgado, à la tête de cette première unité Laurent Mobility perpignanaise.

C’est fait ! plus d’un an après avoir annoncé sa nouvelle stratégie, le distributeur Laurent Père & Fils (LPF) étend son territoire historique et s’implante à Perpignan (66) par l’intermédiaire de son premier affilié. Celui-ci avait le choix entre deux concepts : Laurent Automobile Magasin et Laurent Automobile Mobility. Le premier fonctionne comme un distributeur classique qui dispose de bâtiments et cible la clientèle professionnelle comme particulière. Le second repose sur une base commerciale qui s’appuie sur les structures et la logistique existantes du groupe Laurent et vise les professionnels.

Le 1er Laurent Mobility est né

C’est sur ce second modèle économique que s’est dirigé Ignacio Delgado, à la tête de cette première unité Laurent Mobility perpignanaise. Grâce à cela, il bénéficie d’un service de commandes, d’un circuit de livraison adapté à son territoire, de stocks de produits ajustés au marché local et de toutes les expertises métiers mises à sa disposition.

«Je voulais être épaulé par une enseigne qui est depuis très longtemps implantée sur le marché de l’automobile. C’est un atout considérable lorsque l’on souhaite s’affilier. C’est rassurant pour moi mais également pour mes clients, explique Ignacio Delgado. Dans une région où Laurent Automobile n’est pas connu et dans laquelle je porte l’enseigne, je peux ainsi leur montrer que je ne suis pas seulement une petite entreprise individuelle.»

Un  concept gage de proximité

«Je m’appuie sur une vraie expertise technique et logistique que m’offre l’enseigne. C’est un réel plus face aux distributeurs classiques, qui ne présentent pas autant d’expertises métiers (huiles, injection, pièces techniques, etc.), affirme également Ignacio Delgado. En choisissant ce modèle économique “Mobility”, sans bâtiment et sans stock, j’ai pu créer une société proche de mes clients, mais soutenue par un grand groupe. Pour moi, ce type de structure est celui de l’avenir. Pour faire face à la concurrence, il faut pouvoir s’appuyer sur de très gros entrepôts avec des stocks conséquents de pièces, une bonne logistique et des livraisons rapides. Une petite entreprise n’a pas les moyens d’investir autant.»

Le nouveau distributeur souhaite se lancer aussi rapidement dans la commercialisation des produits pour poids lourds, un secteur qu’il maitrise aussi. «Nous allons bientôt céder plusieurs points de vente historiques à des responsables de magasins Laurent, qui vont poursuivre le développement de l’activité de façon indépendante sous l’enseigne Laurent Automobile. C’est une belle récompense de constater que nos anciens salariés devenus entrepreneurs continuent à nous faire confiance en restant affiliés à nos valeurs», ajoute Benjamin Laurent, directeur général de LPF.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar