R-M : le carrossier connecté avec Colortronic 12/6 de

Partagez

Le nouveau spectrophotomètre Colortronic 12/6, de R-M (groupe BASF) met à la disposition du carrossier une technologie de pointe, lui assurant plus d’efficacité, de productivité, de rentabilité.

Face à des réparations de plus en plus complexes qui demandent l’utilisation de produits texturés, opaques, mat, vernis, tri-couche, etc., les carrossiers sont dans l’obligation d’utiliser des outils techniques performants. Colortronic 12/6 est le spectrophotocolorimètre de troisième génération de R-M qui offre deux nouvelles fonctionnalités majeures.

  1. D’abord, la possibilité de créer un ordre de réparation (OR) et de le piloter à la fois à partir du spectrophotomètre et de la balance, ce qui permet à l’utilisateur de faire sa recherche de teinte au moment du chiffrage, à la réception du véhicule ou à son entrée dans l’atelier.
  2. Ensuite, la possibilité de procéder à l’ajustage des teintes. Associé à Color Explorer et Shop Master, le résultat de la mesure faite avec le Colortronic 12/6 est comparé à la base de données couleurs et le meilleur résultat est affiché. Des algorithmes permettent un ajustage du coloris au plus près de l’original.

Ces nouvelles fonctions permettent une économie de temps et de rendement et minimisent les risques d’erreurs. «Dans un environnement professionnel de plus en plus digitalisé (plateforme de gestion, expertise à distance, relation assureurs…), R-M fait évoluer les outils du peintre pour que le poste peinture soit 100 % connecté pour toujours plus d’efficacité, de productivité, de rentabilité, en y ajoutant la notion de confort pour le peintre», explique la marque.

Les carrossiers semblent réceptifs : «En quelques mois, l’utilisation du Colortronic 12/6 a fait évoluer ma méthode de travail. La recherche et l’identification des teintes, même sur les véhicules les plus anciens, sont simplifiées et plus rapides qu’avec les outils couleurs classiques. Ce gain de temps me permet de traiter un véhicule supplémentaire par jour, argument clé pour la rentabilité de l’atelier», témoigne de son côté Jean Poussade, peintre au sein de la carrosserie PM95 de Goussainville (93).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 2,67 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*