Pneus semi-slicks : autorisés ou interdits ?

Partagez

En raison de l’évolution réglementaire, les pneus semi-slicks de catégorie F ne sont plus autorisés à la vente. Pour combler le vide, plusieurs manufacturiers propose déjà des produits de remplacement, mais classés cette fois en catégorie E.

Allopneus.com indique qu’avec l’évolution de la réglementation, des informations circulent quant à l’interdiction à la vente de pneus labellisés F, ce qui inclut bon nombre de pneus semi-slick. Cependant, plusieurs manufacturiers commercialisent des produits de ce type en classe E. C’est le cas des Michelin Pilot Sport Cup 2, Dunlop Sport Maxx Race 2, Yokohama A052, Nankang NS-2R et Accelera 651 Sport par exemple.

«Il est probable que les autres manufacturiers s’adapteront comme cela a déjà été le cas lors de l’interdiction de commercialisation des pneus de classe G en 2011. À noter que certaines gammes actuelles ne sont pas homogènes et en fonction de la dimension, certaines références peuvent être classées E et d’autres F», convient Allopneus dans un communiqué.

Cette évolution réglementaire touche les pneus à usage routier, ceux destinés à la compétition ne sont pas concernés. Pour les produits routiers fabriqués avant le 1er novembre 2018 (DOT 4418), en stock chez les distributeurs, il existe un délai de carence de revente de 30 mois. Ils sont donc commercialisables jusqu’au 1er mai 2021.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*