OVI : vers un 2019 du PL aussi beau que 2018 ?

Partagez

Les très belles performances de ventes de VI en 2018 -où les volumes ont retrouvé les sommets de 2008- pourraient bien, selon l’OVI, se voir confirmées sur l’exercice 2019 en raison de nombreux signaux positifs du marché…

Le traditionnel rendez-vous de début d’année de l’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI), le 8 janvier dernier, a permis de faire le point sur l’activité du transport routier de marchandise (TRM) en général et sur les vente de véhicules neufs en particuliers. Sur ce point, 2018 restera comme une année exceptionnelle qui, si elle n’a pas permis de retrouver les niveaux records de 2000, 2001 ou 2008, s’inscrit toutefois dans les pas des très bons crus 1999 ou 2006. C’est-à-dire avant la crise financière.

Un secteur financièrement assaini

Certes, la fin d’exercice s’est compliquée avec la crise des gilets jaunes perturbant le trafic et les livraisons, un prix du pétrole plus volatile que jamais et, in fine, une croissance ramenée à 1,5 % pour la France lorsque 1,6 % était attendu. Reste que les secteurs des Travaux Publics et du TRM ont retrouvé des couleurs.

Concernant ce dernier, le secteur continue d’enregistrer des concentrations, mais cela bénéficie à la bonne santé financière des entreprises. 67 % des transporteurs ont par exemple déclaré une hausse de leur chiffre d’affaires et 75 % sont bénéficiaires sur cet exercice. Quant à leur capacité d’endettement, elle est à nouveau maitrisée et leur permet de renouveler leur flotte de VI pour des véhicules Euro plus économes.

Distributeurs VI: vente et après-vente en hausse

Cette activité soutenue profite aux distributeurs de VI : ceux-ci ont ainsi déclaré que, outre les très bonnes ventes de VN, l’activité à l’atelier a été soutenue pour 94 % des sondés. Quant à la part des contrats d’entretien adossés à la vente d’un VI neuf, elle semble avoir atteint un plafond, à 33,3 % en 2018, après plusieurs années de hausse successive.

A fin octobre, le marché de VI de plus de 3,5 tonnes affichait une hausse de 9,3% ; à fin novembre, celui des plus de 5 tonnes avait enregistré quasiment 50 000 immatriculations, permettant d’entrevoir une fin d’exercice aux alentours des 54 000 unités. Et avec plus de 27 500 unités, c’est le segment des tracteurs qui a dynamisé le marché avec des niveaux historiques, proches de 2008. Le marché des porteurs, lui, a été plus sage, avec 22 373 immatriculations sur les onze premiers mois.

2019 vers la stabilisation

Selon Jean-Michel Mercier, directeur de l’OVI, plusieurs facteurs devraient concourir à une bonne tenue du marché VI. Les volumes devraient enregistrer une légère baisse selon l’organisme, mais un recul mesuré qui ne saurait remettre en question la très bonne tenue actuelle du marché. Ainsi, selon les prévisions de l’OVI le marché devrait se stabiliser à hauteur de 51 500 unités (contre 54 000 estimées sur 2018).

Dans le détail, le marché des tracteurs devrait enregistrer 28 000 immatriculations et les porteurs 23 500. «Il s’agit certes d’une baisse au regard de l’exercice précédent, mais non de pessimisme dans la mesure où l’on revient à des niveaux historiques de 2008 ; le marché se stabilise à ses plus hauts niveaux», déclare-t-il.

Le GNV met les gaz

2019 devrait aussi s’inscrire dans le virage initié l’année dernière en matière de transition énergétique. Mais les objectifs ambitieux assignés par Bruxelles tout comme les politiques environnementales toujours plus contraignantes dans les grandes agglomérations européennes (et mondiales) imposent de revoir les modèles économiques existants. Dans ce cadre de cette vaste transition énergétique pour un transport plus propre, le GNV semble progressivement s’imposer. En 2018, il a représenté 1,8 % des immatriculations, le marché français étant le plus important d’Europe.

Quant aux motorisations électriques, si elles ont d’ores et déjà touché le segment des VUL pour les livraisons en hyper centre-villes, elles restent du domaine de l’exploratoire pour les véhicules de plus grande capacité…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*