Point S soigne sa présence en Ile-de-France

Avec trois reprises de centres existants, Point S a terminé 2018 sur une bonne note en Ile-de-France. Avec 59 établissements au total, la région capitale est l’une des mieux couvertes par l’enseigne sur l’ensemble de l’Hexagone.

Le centre Point S de Linas, dans l’Essonne (91), en bordure de Nationale 20.

550 points de ventes en France métropolitaine et dans les DOM-TOM : c’est l’objectif que s’est fixé Point S pour l’année 2019. Si cela passe par des créations de centres et le recrutement de garages, centres auto et centres de montage de pneumatiques venus d’autres réseaux, il s’agit, dans le même temps, de préserver le maillage actuel de l’enseigne, y compris dans les régions où la concurrence fait le plus rage, comme l’Ile-de-France, où le réseau dirigé par Christophe Rollet compte 59 centres.

L’Essonne bien couverte par Point S

En 2018, d’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont changé de propriétaire. A commencer par celui de Linas, dans l’Essonne (91), juste à côté du fameux Autodrome de Montlhéry. Là, en septembre dernier, Sergio et Fabienne Pinheiro ont repris le centre Point S qui y était déjà implanté, en bordure de Nationale 20. Gestionnaires depuis 25 ans d’un centre auto établi dans la commune voisine de Villennes-sur-Orge, ils n’ont pas hésité longtemps avant de racheter ce fonds de commerce et profiter de son emplacement optimal. Un site sur lequel ils proposent des activités pneumatique, entretien mécanique et vente de véhicules d’occasion.

Le centre Point S d’Evry.

Toujours dans l’Essonne, un Point S Entretien Rapide a vu le jour dans la commune d’Evry, accolé à un centre de contrôle technique. Le fruit de la collaboration de Yusuf Ekim, Umit Yuruk et Lutsi Kilitarslan, trois associés et amis d’enfance, tous issus du secteur de la vente automobile et désireux de prendre leur indépendance. Aussi, leur expertise commune a été mise au service du développement de l’activité mécanique à Evry, ville qu’ils connaissent parfaitement et dans laquelle «nous n’avons aucune concurrence dans les alentours, selon Yusuf Ekim. Les particuliers connaissent bien ce centre, refait à neuf, et y sont fidèles».

La Seine-Saint-Denis pas en reste

Plus au nord, en Seine-Saint-Denis (93), c’est à Epinay-sur-Seine que Wissem Oueslati, passionné d’auto et dirigeant d’une société de sécurité depuis 2003, s’est reconverti dans l’entretien mécanique avec l’ouverture de son premier centre Point S. En réalité, il s’agit, là aussi, d’une reprise : celle de l’établissement que détenait l’un de ses amis. «Situé en plein cœur de ville et le long de la N14, ce centre possède un emplacement premium avec un fort trafic de particuliers et d’entreprises, estime le nouveau propriétaire. J’ai gardé les deux salariés qui travaillaient ici avant et ai pu être formé par les équipes de Point S», ajoute celui qui a également racheté la carrosserie attenante à l’établissement, afin de pratiquer une double activité.

Au bord de la N14, le centre Point S d’Epinay-sur-Seine est accolé à une carrosserie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com