Stoneridge accompagne les centres tachygraphiques

Partagez

En juin 2019, le chronotachygraphe intelligent SE5000 Connekt sera mis en place. Pour préparer les centres techniques agréés à cette arrivée, Stoneridge propose un accompagnement et une formation.

Avec le déploiement du chronotachygraphe intelligent SE5000 Connekt, une nouvelle réglementation impose des opérations de contrôle des fonctions GNSS (Global Navigation Satellite System – Système de positionnement par satellites) et DSRC (Dedicated Short Range Communication – Communications dédiées à courte portée). Celles-ci exigent une formation adaptée.

«De nombreuses actions ont été mises en place dans le but d’informer et de former comme le Tour de France pour réaliser des séminaires d’information ou la mise à jour de nos logiciels et services pour le Tachygraphe,assure Lorin Valton, directeur d’Inodis/Stoneridge France. Afin de répondre au mieux aux nouvelles exigences des centres agréés pour le Tachygraphe et qu’ils soient prêts dans les délais, nous avons doublé nos effectifs de formateurs. Le timing est très réduit et nous sommes à même de répondre au pic important de demandes des centres.»

Une contrainte selon les transporteurs

Il est vrai que l’arrivée du nouveau tachygraphe chamboule un peu les habitudes comme le constate Vincent Vidal, dirigeant de la société Servited basée à Toulouse (31). L’entreprise, qui exploite 4 implantations, possède 9 bancs d’intervention tachygraphe, dont 5 bancs de marque Stoneridge. Le contrôle tachygraphique est effectué sur 4 000 véhicules à l’année, soit 30% du chiffre d’affaires.

«Le chronotachygraphe ne sera en place que dans plusieurs mois mais il impacte déjà l’activité,explique-t-il. Les transporteurs voient ce changement comme une contrainte, s’inquiètent et viennent nous questionner. On passe beaucoup de temps à informer les clients, avec un impact sur la disponibilité en atelier. En outre les techniciens ont besoin d’une formation, là encore chronophage.» 

Stoneridge annonce un gain de temps

Grâce au Stoneridge Tour d’octobre 2018, 4 techniciens de Servited ont été formé. Chaque site Servited a également été équipé de tablettes tactiles Optimo afin de faciliter le travail des techniciens lors des interventions et des inspections périodiques réglementaires.

«Cela représente de lourds investissements en formation et en matériel, entre 3 000 et 5 000 € par banc tachy, qu’on ne pourra pas répercuter auprès des clients. Pour les petits centres techniques qui réalisent moins de 500 opérations par an, cela représente une charge très lourde imposée par la réglementation. Il ne faut donc pas se tromper au démarrage et l’accompagnement de Stoneridge permet d’être prêt à recevoir les premiers camions équipés du nouveau chronotachygraphe mais aussi d’anticiper le retour sur investissement», souligne Vincent Vidal.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*