Gouvernance bicéphale pour Continental France

Partagez

Stefan May vient d’être nommé CEO de Continental Automotive France et Country Head de Continental en France. Il remplace Gilles Mabire, désormais en charge l’activité CVAM de Continental au niveau mondial. Par ailleurs, Thierry Pommier-Petit est nommé à ses côtés directeur général de Continental Automotive France.

De gauche à droite : S. May et T. Pommier-Petit.

Continental vient de mettre en place une nouvelle gouvernance en France en nommant deux dirigeants à sa tête : Stefan May et Thierry Pommier-Petit. « Ils ont pour mission de poursuivre les ambitions du groupe sur les questions de la conduite autonome, de l’électro-mobilité de l’interconnexion, au service d’une mobilité sûre, propre et intelligente. Un seul mot d’ordre pour ce nouveau duo : Continental doit être le référent sur les questions de la mobilité du futur », explique un communiqué.

Stefan May, d’origine allemande, Master en Administration des entreprises à l’université de Francfort, est entré chez Continental en1991. Passé par des fonctions de contrôle de gestion, comptabilité, logistique et service clients, achats, projets et qualité fournisseurs en France, Allemagne, République Tchèque et Portugal, était dernièrement directeur général en charge des fonctions support. De son côté, Thierry Pommier-Petit, BTS en ingénierie électronique et mécanique (Université Diderot) et Bachelor Business et Finances de l’Université de Cologne, a intégré Continental Automotive 2008 en qualité de chef de secteur de la BU Customer, ceci après 7 ans chez Siemens VDO. Il a poursuivi sa carrière comme responsable de site et directeur Exécutif Grands Comptes.

« C’est pour nous un défi très motivant de nous voir confier ces nouvelles missions avec des sujets passionnants que sont la mobilité et l’innovation. Dans quatre voitures sur cinq à travers le monde, Continental assure toujours plus de sécurité, d’efficacité et de confort. Notre obsession pour nos sites français restera la qualité, l’innovation, la performance économique et la croissance », déclare Stefan May.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*