Michelin propose de l’info pour ses courroies synchrones

Sous licence Michelin, l’équipementier chinois Steigentech annonce la mise à disposition d’un nouvel outil en ligne. Il donne accès aux instructions d’installation des kits et supers kits pour courroies synchrones de la gamme Michelin.

En se connectant sur steigentech-manuals.com, l’utilisateur a désormais accès aux instructions d’installation des courroies synchrones de Michelin Power Transmission. La visualisation des informations se fait à partir du type de véhicule, du modèle et de la motorisation. « Nous nous adaptons à l’évolution des besoins des clients et nous répondons présent là où ils ont besoin de nous, en proposant les informations nécessaires de la manière la plus pratique qui soit. Avec l’utilisation accrue des tablettes dans les garages et ateliers indépendants, nous avons développé cet outil pour garantir aux mécaniciens un accès sécurisé aux instructions détaillées dont ils ont besoin pour travailler efficacement », explique Sérgio Paiva, directeur produit Steigentech.

Pour éviter toute contrefaçon, l’accès aux informations d’installation ne sont accessibles qu’avec le numéro de série imprimé sur l’hologramme des courroies Michelin. La base de données qui contient actuellement les informations de 180 kits et super kits est visualisable en anglais, français, allemand, espagnol, italien et portugais. Au fil du temps, elle devrait s’enrichir pour proposer quelque 500 kits et 100 super kits. Ces produits de Michelin Power Transmission sont disponibles auprès de la trentaine de distributeurs internationaux de Steigentech.

« On assiste à un réel changement dans la manière dont les garages et mécaniciens travaillent. Tous s’appuient de plus en plus sur les efficiences permises par les outils digitaux. Nous y répondons par un outil qui leur garantit de disposer en permanence d’une information précise, y compris en ce qui concerne le serrage de couple pour les composants, qui peut fortement influencer la performance. Dans l’ensemble, ce lancement implique que les mécaniciens peuvent gagner en efficacité et en productivité, sans avoir à deviner ce qu’ils doivent faire ni à s’inquiéter d’égarer un bout de papier », conclut S. Paiva.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar