Amortisseurs : Koni démontre la performance de sa valve FSD

L’Active Experience Tour organisé par Koni entre Rotterdam et Turin via Barcelone, durant la dernière semaine du mois de juin, a permis à l’équipementier de démontrer, dans de véritables conditions de roulage, les performances de la 4è génération de sa gamme d’amortisseurs Special Active, dotés de la valve Koni FSD.

Koni a même fait venir des Ford Mustang V8 des États-Unis pour démontrer la performance de la 4è génération d’amortisseurs Special Active couplés à sa valve FSD brevetée.

C’est à bord d’une Mercedes Classe X, d’une Audi A4 Sportback et d’une Ford Mustang dotée d’un moteur V8 et débarquée directement des États-Unis que le fabricant néerlandais d’amortisseurs Koni a fait tester à plusieurs observateurs attentifs de l’équipement automobile la 4è génération de ses amortisseurs Special Active dotés de la nouvelle valve Koni FSD, FSD signifiant “Frequency Selective Damping” (“amortissement à fréquence sélective”).

Durant toute une semaine, l’équipementier a emmené des personnalités du monde de l’auto, comme l’ancien pilote de rallye Bruno Saby ou l’animateur de l’émission de RMC Découverte “Wheelers Dealers France”, le Belge Gerry Blyenberg, ainsi que quelques journalistes triés sur le volet pour un véritable road trip entre Pays-Bas et Italie, destiné à éprouver en conditions réelles de roulage les qualités de la technologie Special Active couplée à cette nouvelle valve.

Koni Special Active FSD : le sur-mesure de l’amortisseur

Stéphane Ducreau, directeur France de Koni.

«Aujourd’hui, la technologie Special Active de Koni, c’est le tailor-made de l’amortisseur», se félicite Stéphane Ducreau, directeur France de Koni. Désormais, les amortisseurs de la gamme se dotent d’une valve FSD de nouvelle génération située sous le piston et qui vient contrôler un flux d’huile parallèle à celui qui vient dans le piston. La valve aide ainsi à la montée en compression de l’huile dans le cylindre ou, à l’inverse, à sa décompression.

«Ce flux d’huile parallèle est fermé par la particularité du FSD, ce qui donne une augmentation de la force d’amortissement presque linéaire au moment où le piston se déplace dans une direction, détaille l’équipementier. Pour rester simple : le FSD est un amplificateur hydraulique qui retarde la montée en pression. [C’est] une option de réglage supplémentaire, créée afin d’obtenir la meilleure combinaison possible entre tenue de route et confort.»

Pas d’électronique, que de l’hydraulique

Selon les éléments d’information transmis par Koni, «aucun câble additionnel, capteur ou dispositif électronique n’est nécessaire pour faire fonctionner le système FSD» puisque c’est un composant hydraulique intégré à l’amortisseur. Ce qui en fait «la façon la plus simple et la plus économique d’améliorer de manière significative le confort et la tenue de route de chaque voiture, bien plus avantageuse que les systèmes couteux qui fonctionnent sur une base de l’informatique, avec de l’électronique complexe et des capteurs», d’après le fabricant néerlandais.

Avec cette technologie, Koni parvient à optimiser à la fois le confort de conduite, qui nécessite de diminuer les forces d’amortissement du véhicule, et la tenue de route qui, elle, oblige à augmenter les forces d’amortissement. Un véhicule équipé d’amortisseurs Koni Special Active dotés d’une valve FSD peut donc espérer concilier ces deux contraires. «Ce système est un vrai caméléon qui peut s’adapter à tout type de route et tout type de véhicule», confirme Stéphane Ducreau.

Plus d’1,5 million de véhicules équipés de Special Active

Les amortisseurs Koni Special Active.

Un caméléon qui a fait ses premières armes en Formule 1 au sein de l’écurie McLaren il y a déjà dix ans. Et un petit plus pour des amortisseurs Koni Special Active qui se sont déjà écoulés à d’honorables volumes en première monte, puisque plus d’1,5 million de véhicules sont sortis des lignes d’assemblage équipés de tels produits. Bien sûr, ces amortisseurs restant des pièces haut de gamme, ce sont avant tout des modèles premium et/ou sportifs qui en sont les principaux destinataires. Mais même des véhicules de loisir peuvent en être dotés : «nous pouvons ainsi améliorer la précision de conduite sur des camping-cars», précise Stéphane Ducreau.

Si 80 % des volumes de Koni Special Active sont vendus à l’origine et que Koni fournit sa valve FSD aux autres fabricants d’amortisseurs présents en première monte, comme ZF, Magneti Marelli ou Monroe, 20 % de ces amortisseurs sont tout de même vendus en post-équipement. Et l’animateur Gerry Blyenberg, qui a pu essayer les Special Active FSD sur les trois véhicules de l’Active Experience Tour, reconnaît «qu’à la conduite, il est flagrant de constater que l’on ressent beaucoup moins les défauts de revêtement de la chaussée». L’amplitude de mouvement du véhicule, le roulis, le tangage s’en trouvent également limités. Du mieux pour le conducteur, donc, mais aussi pour ses passagers !

1 commentaire concernant “Amortisseurs : Koni démontre la performance de sa valve FSD”

  1. Bonjour, possesseur d’une Ford Mustang (2019) et désireux d’en améliorer le confort, je suis très intéressé par le « Koni Special Active FSD ». Comment pourrais-je équiper mon véhicule de cette gamme d’amortisseur ? Je réside dans la région de SAINT-MALO (35). Par avance merci. Yannick MARSOIN, tadig.m@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction