Peinture : un processus de réparation tri-couches chez R-M

L’hyperpersonnalisation des véhicules est devenue une tendance dans le monde automobile. Ces coloris “high-chroma” tri-couches requièrent une maîtrise particulière. Pour faciliter le travail des peintres, R-M (groupe BASF) a mis au point un procédé spécifique simplifiant les étapes tout en garantissant une parfaite reproduction de la couleur d’origine.

La réparation de véhicules avec des teintes tri-couches « high-chroma » devient de plus en plus courante pour les carrossiers. Si cette technologie favorise la création de teintes inédites, elle complexifie toutefois le contretypage. C’est pour cela que R-M BASF a mis au point une technique de raccord mouillé sur mouillé adaptée à la spécificité des coloris tri-couches.

Au total, il n’y a donc que 3 étapes pour effectuer un raccord couleur. On peut travailler sur de petites surfacer et réaliser un raccord noyé dans un seul élément. Il est à souligner que ce processus ne demande pas l’emploi de produit supplémentaire et est applicable pour tous les coloris « high-chroma » et par extension à toutes les couleurs existantes.

« Le système garantit une reproduction optimale des couleurs et un résultat de haute qualité sur de petites surfaces, tout en optimisant le temps de réparation. Le procédé simple nécessite cependant un savoir-faire technique spécifique qui a justifié la création de modules de formation dédiés aux réparations des couleurs high-chroma », rappelle Thierry Leclerc, responsable du département Technique Europe de l’Ouest

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar