Actualités Organisations professionnelles

Accord stratégique entre la FFC et le SPP

La Fédération Française de la Carrosserie et le syndicat des professionnels du Pneumatique annoncent la signature d’un partenariat sur le long terme dans le cadre duquel les deux organismes professionnels entendent œuvrer aux échanges et aux synergies, au profit de leurs adhérents respectifs.

De gauche à droite: Michel Vilatte, président du SPP, et Patrick Cholton, président de la FFC.

De gauche à droite: Michel Vilatte, président du SPP, et Patrick Cholton, président de la FFC.

 

La Fédération Française de la Carrosserie (FFC) et le Syndicat des Professionnels du Pneumatique (SPP) avaient préparé le terrain depuis de longs mois : après maintes discussions laissant entrevoir des synergies multiples et variées pour les deux organismes professionnels et leurs adhérents respectifs, ils ont annoncé le 18 février dernier la signature d’une alliance stratégique.

La signature de cet accord opérationnel, qualifié de «partenariat à long terme» selon les mots du communiqué commun, s’est opérée en présence des deux présidents des organisations professionnelles : Patrick Cholton, président de la FFC et Michel Vilatte, président du SPP.

Des problématiques partagées

Les raisons de ce rapprochement s’expliquent par les mutations technologiques qui bouleversent l’ensemble de la filière automobile. A ce titre, «les métiers représentés par le SPP et la FFC partagent des problématiques communes», explique Michel Vilatte. Pour faire face aux ruptures technologiques qui bousculent l’ensemble du secteur, tout comme le durcissement du cadre législatif relatif aux émissions de CO2, les deux organisations professionnelles ont ainsi décidé de mettre en place des commissions métiers croisées.

Sur ce dernier point par exemple, les objectifs des constructeurs, carrossiers-constructeurs et équipementiers en matière d’émissions leur imposent une véritable course à l’allègement. Une autre piste pourrait ainsi venir des manufacturiers de pneumatiques dont est proche le SPP. Les liens entretenus par ce dernier et les manufacturiers pourraient permettre aux adhérents de la FFC de bénéficier des avancées de leurs produits en matière d’efficience environnementale et valoriser le savoir-faire des professionnels adhérents au SPP en matière de services délivrés autour de la roue. Avec, pour le secteur du PL, plus spécifiquement la gestion des pneumatiques au travers d’outils digitaux toujours plus précis…

Il s’agit d’une problématique identifiée parmi d’autres : une commission dédiée s’appuyant sur les commissions techniques des deux entités, aura en charge l’identification de problématiques communes aux adhérents des deux organisations. Pour l’heure, elles relèvent surtout du secteur du poids lourd, le président du SPP soulignant à ce titre que «lorsqu’ils exercent une activité VI, nos adhérents voient leur CA provenir à plus de 50% de cette activité car, outre le produit pneumatique, les services annexes concourent eux aussi à générer du chiffre».

Mais le segment du véhicule léger devrait lui aussi être concerné. Il ne serait pas surprenant par exemple de voir le thème très actuel des ADAS émerger des travaux de cette commission : qu’il s’agisse en effet des carrossiers-réparateurs membres de la FFC Mobilité Réparation et Service, ou des réseaux de pneumaticiens qui, soit pour un parallélisme soit dans le cadre d’une diversification dans le bris de glace, ont eux aussi intérêt à investir rapidement ce type de prestation…

Mutualisation de services et agenda commun

Outre les commissions métiers croisées dont la feuille de route reste à définir, les deux organisations professionnelles ont d’ores et déjà établi un agenda commun pour les prochains mois. Notamment en vue des deux grands salons professionnels nationaux -Equip Auto et Solutrans- dont la FFC est (co-)actionnaire.

Le SPP et la FFC ont ainsi prévu de collaborer afin que l’univers du pneumatique soit encore davantage mis en valeur sur ces deux manifestations. Le renforcement d’un pôle d’exposants pour une plus grande visibilité ainsi que des actions valorisant le pneumatique sur les salons sont déjà à l’étude selon le communiqué, avec l’élaboration d’ateliers thématiques ainsi qu’un programme de conférences dédié. Par ailleurs, La FFC va accueillir le SPP au sein du Comité d’orientation du salon Solutrans. «Le salon Solutrans démontre édition après édition l’engouement d’exposants issus du secteur du pneumatique -manufacturiers comme réseaux spécialistes-, relève Michel Vilatte. Dans ce cadre, intégrer le Comité d’orientation de la manifestation devrait permettre au SPP d’être force de proposition pour les prochaines éditions afin de renforcer la présence des acteurs du pneumatique sur le salon.»

Les professionnels du SPP participeront en outre aux colloques Solucar, organisés chaque mois en région par la FFC Mobilité Réparation et Services afin de faire le point avec ses adhérents en local sur l’actualité de leur fédération, les avancées de ses travaux, ou encore les nouveaux services que peuvent proposer des entreprises partenaires.

A noter également : la FFC et le SPP entendent partager les études commanditées respectivement par l’une ou l’autre des deux organisations professionnelles, afin de faire bénéficier l’ensemble des adhérents

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur