Actualités Mobilité

66 % des Français se sentiraient isolés sans leur voiture

C’est une évidence pour beaucoup, mais c’est une bonne idée de l’avoir quantifié pour le rappeler aux pouvoirs publics : une étude conduite par Harris Interactive pour le CNPA et France Bleu montre que l’automobile reste le premier moyen de transport des français et plus de la moitié d’entre eux se sentiraient isolés sans elle.

Avec les élections municipales, la mobilité est au cœur des programmes. À cette occasion, le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) a souhaité mener une étude sur les attentes des Français en matière de mobilité au niveau local. Celle-ci, réalisée par Harris Interactive pour France Bleu et le CNPA, tient compte de la zone où résident les personnes interrogées : centre-ville d’une grande ville, banlieue d’une grande ville, commune à proximité d’une grande ville, zone rurale. Il ressort ainsi que 66% des Français se sentiraient isolés sans voiture (83% en zone rurale).

La voiture reste le premier moyen de transport utilisé au quotidien pour faire ses courses (69%), rendre visite à des proches (69%), travailler (61%) ou pour les loisirs. 68% considèrent que les transports en commun pourraient répondre à leurs besoins en termes de mobilité. 81% des habitants des grandes villes trouvent l’offre efficace, contre 29% pour les habitants des zone rurales. La voiture est donc incontournable et ne constitue pas un choix pour 51% des Français.

Enfin, seuls 34% des Français considèrent qu’ils pourraient faire tout ce qu’ils font aujourd’hui sans voiture à disposition (50% pour les habitants des grandes villes).  «Ces chiffres démontrent que, pour la plupart des Français, y compris en ville, de nombreuses activités (rendre visite à ses proches, faire ses courses, etc.) deviennent inaccessibles s’ils n’ont pas de voiture. Une ville sans voiture n’a aucun sens, quand on constate qu’un Français sur deux est dans l’incapacité de mener ses activités quotidiennes s’il n’a pas de voiture», rappelle le CNPA.

Plus d’implication des pouvoirs publics

Les Français ont de fortes attentes vis-à-vis de leur commune concernant la mobilité du quotidien, l’étude démontrant que :

  • 53% veulent que leur municipalité s’engage plus pour concrétiser l’intermodalité.
  • 52% estiment que la commune devrait développer l’usage du vélo.
  • 52% pensent que la commune devrait mettre en place davantage d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques.
  • 50% souhaitent que la commune propose des aménagements et des mesures incitatives pour le covoiturage et l’autopartage.
  • 60% des habitants des grandes villes souhaitent que la commune lutte contre la circulation et la congestion (29% des habitants de communes rurales).
  • 46% des habitants des grandes villes et 42% de la périphérie veulent que la mairie s’investisse plus sur la mise en place de Zones à Faibles Émissions (23% en zone rurale).
  • 47% sont dans l’incertitude vis-à-vis de la motorisation qui correspondrait le mieux à leur besoin de mobilité.
  • 57% comprennent mal les aides financières accordées au renouvellement du parc.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur