Actualités Organisations professionnelles

Fiev : Fonds de dotation et nouveaux vice-présidents

La Fiev vient de créer son fond de dotation nommé Keyros afin de financer des actions d’intérêt général pour la recherche, le développement et la promotion des nouvelles mobilités en France. Par ailleurs, son organigramme a été modifié avec la nomination de plusieurs vice-présidents.

Assurant que les mobilités doivent aujourd’hui être repensées afin d’être plus respectueuses de leur environnement et mieux adaptées aux nouveaux comportements sociétaux et convaincu en cela du rôle des équipementiers, la Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (Fiev) a décidé de créer un fond de dotation nommé Keyros. Il a pour objectif de participer au développement de la mobilité en France grâce à :

  • La formation et l’éducation par l’attribution de bourses.
  • L’information auprès de l’ensemble des acteurs de la mobilité et du public.
  • La recherche technique et scientifique.
  • L’accompagnement humain.
  • Le soutien direct dans le domaine de la mobilité.

Présidé par Bernard Streit, vice-président Fonds de dotation de la Fiev, Keyros gèrera les quelques 33 millions d’euros versée par la FIEV. «Face aux bouleversements majeurs que connaît notre filière, il nous semble que le temps est venu d’utiliser les fruits de notre patrimoine au profit d’actions d’intérêt général propices à une mutation maîtrisée et responsable de nos métiers», assure ce dernier.

Réforme profonde

Outre le fond Keyros, la Fiev a également décidé de renforcer ses activités de représentation et de défense des intérêts de ses adhérents. Pour cela, plusieurs vice-présidents ont été nommés afin de mener les grandes missions du syndicat, avec pour but de renforcer les relations de la Fiev avec les autorités et les parties prenantes historiques du marché, de créer des ponts avec les nouveaux entrants d’un écosystème plus serviciel, technologique et responsable que par le passé, ainsi que d’accroître le rayonnement international de l’industrie automobile française et de celles et ceux qui y travaillent.

«La Fiev a pour ambition et volonté d’agir au plus près des problématiques et expériences de ses adhérents. Pour répondre à cet objectif, il a été décidé de réformer profondément son mode de fonctionnement en confiant aux adhérents eux-mêmes la direction et le management de ses services. Aussi, je me réjouis de l’arrivée de nos vice-présidents en charge de ces fonctions, dont l’importance des responsabilités respectives, n’a d’égale que la sincérité de leur engagement au profit de notre filière», déclare Claude Cham, président de la Fiev.

Nouvel organigramme de la Fiev

• Président : Claude Cham.
• Directeur général : Charles Aronica.
• Vice-président Fiev : Patrick Thollin (groupe Eletricil).
• Trésorier : Bertrand Selmer (GKN Driveline).
• Vice-Président Aftermarket et Président Equip Auto : Philippe Baudin (Schaeffler).
• Vice-Président Affaires publiques : Bertrand de La Fouchardière (3M).
• Vice-Président Relations Constructeurs : Raphaël Favre (Marelli Automotive).
• Vice-Président Communication et Formation Christian Janson (Sedepa).
• Vice-Président Finance et Patrimoine : Jean-François Le Bos (Financière Snop Dunois).
• Vice-Président Développement industriel : Thierry Pommier-Petit (Continental Automotive).
• Vice-Président Gestion statutaire : Pierre Rochefrette (Robert Bosch).
• Vice-Président International : Didier Sepulchre de Condé (Artema).
• Vice-Président Fonds de dotation, Président du Fonds Keyros : Bernard Streit (Delfingen).

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction