Actualités Sécurité routière

Michelin et la Matmut passent à la phase 2 de leur partenariat

Michelin et la Matmut passent à la vitesse supérieure dans le cadre de leur partenariat initié en 2018 avec Matmut Connect Auto, solution conçue pour améliorer la sécurité routière. A présent, au travers d’une application, les deux sociétés entendent observer et mesurer la corrélation entre scores de conduite et sinistralité.

Flicage destiné à surveiller la conduite des sociétaires et d’ajuster au mieux la prime d’assurance des automobilistes ou simple solution permettant de lutter contre l’insécurité routière en mesurant les performances de conduite des assurés ? Depuis sa signature en 2018, le partenariat entre Michelin et la Matmut, qui s’inscrit dans un grand mouvement de connexion des assureurs avec les véhicules qu’ils assurent, a ses pour et ses contre.

Toujours est-il qu’en cette année 2020, celui-ci passe la seconde au travers de l’application Matmut Connect Auto : désormais, ce ne sont plus seulement 2 000 assurés qui recevront des conseils de conduite personnalisés via leur smartphone mais plus de 10 000 ! Un petit échantillon des quelque 2,8 millions de véhicules assurés par la Matmut seront ainsi supervisés, mais toujours avec l’apport de DDI (Driving Data to Intelligence), solution créée par Michelin, qui permet ainsi la captation, le traitement et l’analyse des données de conduite.

Un boîtier connecté et toute l’expérience DDI de Michelin

L’expérience, construite autour de la technologie et l’expertise de DDI, repose toujours sur un boîtier connecté captant des données précises sur la conduite, et une application mobile restituant un score et des conseils personnalisés à l’assuré. Trois indicateurs principaux sont analysés : l’allure, l’anticipation et l’adaptabilité du conducteur.

La Matmut explique que «cette nouvelle étape vise à confronter les modèles établis lors de la première phase à davantage de situations de conduite, d’améliorer encore le diagnostic de conduite mis à disposition des sociétaires du groupe Matmut et prodiguer des conseils aux meilleurs moments si la conduite se dégrade».

Contribuer à la réduction des accidents de la route est le but avoué du partenariat. Lequel s’appuie, cette fois, sur une nouvelle technologie de boitier solaire, plus facile à installer et bénéficiant d’une autonomie importante. Tous les véhicules sont ainsi éligibles à l’expérience. «Les assurés bénéficient également d’une application qui évolue. Enrichis des enseignements de la première phase, les scores de conduite sont affinés, simplifiés et rendus plus lisibles, explique la mutuelle. Les conseils de l’application couvrent plus de contextes et de situations de conduite et deviennent plus personnalisés et engageants avec le développement de notifications.»

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction