Autovision a un projet industriel pour Fog, c’est indéniable. Surtout à une époque où contrôle, pré et post-contrôle techniques jouent un rôle croissant dans la vie des ateliers et donc, dans la définition des matériels de garage de demain…
Quel suspens autour de la reprise de Fog! On pensait que les repreneurs avaient jusqu’à ce mercredi midi pour proposer ou paufiner un offre; en fait, ils ont encore jusqu’au 1er octobre. En attendant, le cercle des prétendants s’est déjà élargi. Et peut-être aussi le montant des offres...
L’atelier était l’épicentre du festival de nouveautés Bosch pré-Equip Auto. On se demanderait presque si l’équipementier mondial aux 45 milliards d’euros et aux multiples gammes de pièces n’a pas décidé un recentrage sur le matériel d’atelier. Bien évidemment pas. Mais équipement de garage et pièces détachées sont stratégiquement indissociables...
Dernière ligne droite pour Fog, dans un climat de dernière chance: le redressement judiciaire décidé le 13 mai dernier a été converti en liquidation judiciaire le 13 août, avec continuation de l’activité jusqu’au 31 octobre prochain. Des repreneurs sont bel et bien en lice, qui ont été priés par le tribunal de revoir à la hausse leurs premières offres jugées par lui «insuffisantes»...
Devant le nombre insuffisant d’opérateurs pourvus d’une attestation (autour de 10% à la mi-juin 2009), le ministère de l'Ecologie a décidé d’accorder un délai supplémentaire de 4 mois aux professionnels par le biais des DREAL et des DRIRES, les organismes chargés du contrôle de cette nouvelle réglementation.
Faut-il accepter les consommateurs qui viennent à l'atelier avec "leurs pièces"? Les pros ne sont pas massivement preneurs, loin s'en faut. Petit point sur une tendance qui se développe déjà à la marge, mais nécessitera probablement des aménagements pour avoir des chances de se systématiser comme les sites l'espèrent...
Piecesetpneus.com, Pourchier.com... Il y en a sûrement d’autres et il y en aura d’autres, de ces distributeurs traditionnels qui se mettent à l’heure internet pour proposer des pièces en ligne 30 à 60% moins cher que le prix public... S'il est -logiquement- investi par la distribution indépendante, ce canal de vente qui affiche une progression à 2 chiffres risque de devenir très visible...
Après l’offensive «anti-concessionnaires» de Feu Vert, puis celle, plus posée, de Norauto, c’est au tour de Midas (membre du groupe Norauto) de venir chatouiller les réseaux constructeurs avec un argument-choc : une révision identique, respectant la garantie constructeur... à -43% par rapport aux réseaux de marque! Un argument renforcé par une campagne télé agressive: on y voit un consommateur payer sa facture dans une concession avec... son oeil et son bras !