Jeunes seniors et soignants les plus attentifs à la désinfection des véhicules

Alors que la désinfection des véhicules est l’objet de différends entre assureurs et réparateurs quant à sa prise en charge, l’ensemble des réseaux d’entretien automobile ont pris le soin de la mettre en œuvre afin de rassurer leurs clients. Des clients qui, toutefois, ne sont pas égaux quant à l’attention qu’ils portent envers la désinfection de leur voiture, comme le montre une récente étude conduite par CosmétiCar.

Tous les automobilistes ne prennent pas en considération la désinfection de leur véhicule de la même manière. Et ce, même en pleine deuxième vague épidémique de Covid-19. C’est ce que tend à démontrer la toute dernière enquête menée par 80 agences CosmétiCar auprès de 1 500 de leurs clients entre mars et octobre dernier. « Aujourd’hui la désinfection est devenue une prestation très plébiscitée au sein de nos agences, commente Florian Benoît, fondateur et P-DG de CosmétiCar. De nombreux clients nous contactent directement pour cette offre. »

En effet, CosmétiCar étant une enseigne spécialisée dans le nettoyage des véhicules, il est logique qu’elle soit l’un des principaux prestataires choisis par les automobilistes pour la désinfection de leur voiture, d’autant que ses centres pratiquent la désinfection par Ozone Tech et a fait certifier sa méthode par un laboratoire indépendant.

« Avant le début de la crise sanitaire, la désinfection arrivait en bout de course comme une option qui était rajoutée en cas de vente ou de situation extrême comme vomissement [ou] moisissure dans la voiture, reconnaît Florian Benoît. Les habitudes sont en train de changer. »

La présence des enfants à bord change tout

Elles ne changent cependant pas de la même manière pour tout le monde. L’étude menée par CosmétiCar révèle en effet que les plus soucieux de la désinfection de leur véhicule parmi la clientèle de l’enseigne étaient les jeunes seniors, c’est-à-dire ceux qui sont encore actifs et/ou soutiennent leurs enfants dans la garde de leurs petits-enfants.

37 % d’entre eux ont ainsi contacté le réseau CosmétiCar pour faire désinfecter l’habitacle de leur voiture. Les mères célibataires, elles, sont 34 % à avoir recouru aux services de désinfection de l’enseigne, parce qu’elles doivent continuer à se déplacer pour gérer le foyer, les enfants et assurer leur carrière professionnelle, notamment quand le télétravail n’est pas possible. Les jeunes actifs arrivent en troisième position avec 22 % de demande.

Côté catégories professionnelles, c’est le personnel soignant qui sollicite le plus la désinfection de véhicule, avec 41 % de demande. « Plus inattendu, les cadres tertiaires représentent 27 % des clients ayant sollicités une offre de désinfection, explique CosmétiCar. Ces derniers sont souvent en déplacement, on trouve dans cette catégorie de nombreux commerciaux. »

Troisième catégorie à avoir le plus recouru à la désinfection des véhicules : 23 % des utilisateurs des services de désinfection sont des chauffeurs/transporteurs de personnes.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste par vocation, diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 2010, il fait ses armes dans la presse quotidienne régionale et nationale avant de s'orienter vers la presse automobile, d'abord grand public puis professionnelle.

Intéressé depuis tout petit par l'auto, il est spécialisé dans l'actualité du secteur de la réparation-collision et dans les réseaux de garages sous enseignes multimarques.

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com