Actualités Atelier Marque de distributeur

Isotech ou la croissance pérenne

La MDD d’Autodistribution lancée en 2008 est parvenue à croître de 10% par an depuis dix ans et se diversifie en 2021 avec les produits de para-carrosserie et les consommables de vitrage.

Dix ans de croissance continue à hauteur de 10% chaque année. Belle performance pour Isotech, la marque de distributeur lancée par Autodistribution en 2008. Et encore, si ce taux de croissance correspond à l’augmentation du chiffre d’affaires réalisé sur la marque, «les volumes, eux, ont connu des progressions plus importantes» reconnaît Julien Bognandi, directeur du pôle marques de distribution du groupement.

Pour rappel, Isotech s’adresse en priorité au parc roulant âgé de 10 ans et plus, quelle que soit la marque du véhicule. Et ce, avec un positionnement prix 20% moins cher que celui des marques premium en moyenne. Avec plus de 5 000 références au total dont environ 500 nouvelles chaque année et jusqu’à 900 cette année, Isotech a développé son offre en multipliant lentement mais sûrement les familles de produits.

Consommables de vitrage et de para-carrosserie au catalogue

Pièces mécaniques de grande vente ou plus techniques, batteries de démarrage et Stop&Start, lubrifiants et liquides spécifiques, équipement de garage et outillage, consommables d’atelier… Autodistribution a étendu l’univers d’Isotech jusqu’à englober, en 2021, les consommables de para-carrosserie et de vitrage. «Nous enregistrons des croissances importantes dans le domaine de la para-carrosserie et il n’existait pas d’offre de MDD dans le domaine des consommables pour les vitreurs», explique Julien Bognandi, révélant ainsi l’opportunité saisie par Autodistribution sur ce marché.

Le groupement va ainsi procéder à un lancement en trois lots : le premier afin de couvrir les cinquante premières ventes du secteur, un deuxième pour les cinquante suivantes et, enfin, un troisième «pour aboutir à une couverture de 60% des besoins des poseurs de vitrage», précise Julien Bognandi. La recette d’Isotech étant toujours de procéder à des lancements par étapes et de penser d’abord au besoin des clients du marché français.

Un développement en appui sur les distributeurs

Julien Bognandi confesse que des familles de produits plus traditionnelles feront l’objet de prochains développement, «notamment celle des pièces rénovées et des machines tournantes, qui vont nécessiter une adaptation des outils informatiques de notre ERP afin de gérer la consigne», précise-t-il. Une démarche appelée à aboutir dans les prochains mois malgré tout.

Quoi qu’il en soit, c’est toujours sur les distributeurs eux-mêmes, qui connaissent les besoins du terrain, que s’appuient les développements de gamme d’Isotech. «Le pilotage commercial de la marque se fait avec les distributeurs et la direction des enseignes, qui sont les plus à même de mettre en avant la marque selon la typologie de clients. Nous mettons en place une stratégie commerciale par canaux pour laquelle notre comité pricing prend tout son sens», affirme Julien Bognandi.

L’une des nombreuses raisons du succès constant d’Isotech sur le marché de l’entretien-réparation.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Journaliste par vocation, diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 2010, il fait ses armes dans la presse quotidienne régionale et nationale avant de s'orienter vers la presse automobile, d'abord grand public puis professionnelle.

Intéressé depuis tout petit par l'auto, il est spécialisé dans l'actualité du secteur de la réparation-collision et dans les réseaux de garages sous enseignes multimarques.

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com