Une nouvelle plateforme B2B pour iDGARAGES.com

Le site d’intermédiation lance My.iDGARAGES, une plateforme accessible à distance où le réparateur adhérent retrouve tout son espace pro. Entièrement paramétrable, cette solution clé en main regroupe notamment un planning digital connecté ainsi qu’un module de génération de devis aussi simple que rapide…

Sur un seul et même planning, le pro regroupe les rendez-vous pris via le site iDGARAGES, en direct par le réparateur voire, ceux inscrits sur le planning du DMS de l'atelier...

Sur un seul et même planning, le pro regroupe les rendez-vous pris via le site iDGARAGES, en direct par le réparateur voire, ceux inscrits sur le planning du DMS de l’atelier…

Au premier semestre, iDGARAGES avait déjà modifié le site grand public, avec notamment une nouvelle charte graphique ainsi qu’un parcours client simplifié. «Nous nous sommes aperçus que, si les critères de prix et de proximité restent tout aussi importants dans le choix du professionnel, ceux comme la date et le créneau horaire le sont tout autant. Pour aider l’internaute à faire son choix en un minimum de clics, iDGARAGES a donc modifié l’affichage de ses résultats en regroupant sur une seule et même page les pros retenus, les prix, les avis clients, les dates et les créneaux horaires disponibles», détaille Jonathan Bloch, directeur général du site d’intermédiation.

Le comparateur en ligne s’attaque aujourd’hui au versant B2B de son activité en lançant My.iDGARAGES, une nouvelle plateforme lancée le 1er octobre dernier et accessible à distance. Elle s’adresse aux 4 350 professionnels inscrits (France et Belgique) et regroupe l’ensemble des outils mis à la disposition des professionnels pour optimiser leur visibilité et leur rentabilité.

Le devis simple comme bonjour

A chaque adhérent son espace pro : le réparateur peut en effet définir ses propres taux horaires, ses prestations, ses plages d’ouverture, ses conditions commerciales comme les remises qu’il consent, ou encore les équipementiers partenaires.

Une fois ces champs renseignés, la génération de devis rapide. Et sûre car s’appuyant sur les données AAA pour l’identification de la pièce, l’ensemble des références (OEM) disponibles pour le véhicule au travers d’Autodoc, et le cross referencing et les tarifs publics avec les données du Golda. Pour les temps d’intervention, le comparateur s’appuie sur la solution AutoData.

En croisant ces données avec les renseignements fournis par le réparateur (taux de MO, remises, etc.), le devis est immédiatement généré. Un gain de temps permettant au professionnel de répondre immédiatement à un client, et par extension de se dégager du temps pour se consacrer à son cœur de métier : la réparation automobile.

Planning digital et connecté

Autre nouveauté de My.iDGARAGES : son planning de charge d’atelier. Une fois les créneaux horaires définis à la semaine, le réparateur voit son planning incrémenté en temps réel dès lors qu’il confirme une demande de rendez-vous d’un automobiliste. Mieux : de par son architecture ouverte, le planning prend non seulement les rendez-vous planifiés sur le site iDGARAGES, mais également les rendez-vous que le pro peut prendre par téléphone ou en face à face lorsqu’un client se présente à l’atelier. Mieux encore : pour éviter au professionnel de naviguer entre plusieurs agendas et autant de fenêtres à l’écran, il peut s’interfacer avec certains DMS (pour l’heure ceux des éditeurs Fiducial et Lacour) et reprendre la charge de l’atelier déjà renseignée dans ces derniers.

La relation client est elle aussi fluidifiée, avec l’envoi systématique de mails ou sms (au choix) pour la confirmation du rendez-vous, son annulation, sa modification et son rappel à J-1.

En matière de connectivité, iDGARAGES annonce en outre un nouveau connecteur avec la page Google my business du garage, de façon à apporter en temps réel toute modification (dans les prestations, les plages horaires, etc.) pouvant être apporter sur l’un ou l’autre support. Cette connectivité permet également de générer des rapports de visibilité et de performances sur le site d’intermédiation.

Repositionnement

Ces nouveaux outils pour les professionnels se sont accompagnés d’un repositionnement du site d’intermédiation en termes de tarifs. D’une part, un abonnement mensuel aux services iDGARAGES qui passe à 49€, «soit à peine une heure de main d’œuvre», relève Jonathan Bloch. Et si cette hausse de tarif a fait se désengager environ 200 réparateurs, le nombre de signatures de nouveaux entrants est supérieure.

Ensuite, une inédite sécurisation des rendez-vous pris sur le site par les automobilistes, auxquels iDGARAGES leur demande de régler dès la prise de RV l’équivalent de 9% au titre de frais de réservation. «Cette démarche est une première pour une plateforme d’intermédiation. Cela s’avère plus engageant pour le consommateur alors qu’il n’était pas rare jusqu’ici de voir 40 à 50% des rendez-vous planifiés qui n’étaient pas honorés par les automobilistes…», explique le directeur général.

Porté par une levée de fonds de 8 M€ voyant la Banque des Territoires entrer à son capital, et grâce à ces nouveaux outils, iDGARAGES entend conforter son leadership et digitaliser encore davantage la profession en «poussant» à terme le rendez-vous en ligne -qui ne représente encore que 5 à 6% du total des entrées ateliers- vers un niveau davantage observé sur le marché en ligne du pneumatique. Soit environ 20% des enveloppes écoulées en France.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur