Spécial clim?: les changements notables de la nouvelle législation

Cette attestation est obtenue si le réparateur réunit les conditions suivantes: outre le matériel d’intervention sur le circuit de clim’ (station de recharge, détecteur de fuite, thermomètre, etc.), la loi impose que le manipulateur soit détenteur d’une attestation d’aptitude, elle-même délivrée par un organisme évaluateur à l’issue d’une formation sanctionnée par un examen. Les professionnels ont désormais l’obligation d’établir une fiche d’intervention lors de chaque prestation et déclarer annuellement la quantité de fluide récupérée, achetée et chargée dans les circuits de clim’.
La rapidité avec laquelle cette nouvelle législation s’est mise en place n’a certainement pas aidé à une sensibilisation suffisante des professionnels à ce passage obligé.

Retards inégaux dans les attestations…
Selon l’Alliance Froid Climatisation Environnement(la mêm qui annonçait que les contrôles des DRIRE et des DREAL commencent sur le terrain, voir « Attention, les contrôlent commencent…« ), une dizaine de milliers seulement de garages seraient ainsi détenteurs d’une attestation de capacité à l’heure actuelle. Plutôt maigre si l’on compare les 30000 entreprises au moins susceptibles de réaliser des opérations de maintenance…
Dans le détail en effet, outre les réseaux de marque, les indépendants qui proposent (ou proposaient jusqu’ici) la prestation clim’ étaient légion: 70% des centres auto, 83% des fast-fitters, 66% des MRA sous enseigne grossiste, 53% sous enseigne constructeur et 36% chez les indépendants purs. Les pneumaticiens s’y sont mis aussi, et ils seraient 46% à proposer cette prestation (données Gipa). A l’heure actuelle, Valeo estime que si les réseaux primaires ont tous sauf exceptions ladite attestation de capacité, c’est loin d’être le cas chez les réparateurs agréés ou les MRA, avec respectivement 35 à 40% pour les RA2 et 35% pour les MRA…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Jean-Marc Pierret

Editeur du magazine Après-Vente Auto et de son site Apres-vente-auto.com, Jean-Marc Pierret suit depuis 30 ans l'actualité stratégique du secteur de l'après-vente automobile.
Il se passionne tout particulièrement pour les mutations qui traversent et transforment le paysage de l'entretien et de la réparation automobiles.
Avec Stéphane Freitas, il co-dirige Pertineo Group qui détient les sociétés Publi Expert Gestion (Après-Vente Auto et Après-vente-auto.com), AM-Today (Am-today.com) et l'agence de communication Action Media.

Tel. +33 (0)1 41 88 09 04

jmpierret@apres-vente-auto.com