Contact-Azur et One-too se marient !

Créé en 1983, Contact-Azur fait partie des «fournisseurs de  l’ombre» avec des produits invisibles, souvent enfouis dans beaucoup d’appareils, mais sans lesquels pourtant le courant ne passerait pas ou mal. Assurer le contact pour une bonne transmission, qu’elle soit d’information ou de puissance, voilà quel pourrait être la « base-line » de Contact-Azur. Son métier? Couper des fils électriques à la bonne longueur et en équiper les extrémités de cosses, de clips, de surmoulage. Et ces fils, on les retrouve dans tous les appareils électriques, électroniques, etc. Ses références clients sont diverses comme 3P, Brembo,  Federal Mogul, Continental, One-too pour ne citer que l’automobile.

De son côté, One-too, qui  fête ses 40 ans cette année, est solidement installé dans le paysage de l’industrie automobile. C’est un fournisseur reconnu d’outils et d’appareils de contrôle et mesure dédiés, destinés aux réseaux après-vente constructeurs et première monte. Parmi sa clientèle internationale, on trouve des constructeurs automobile européens tels que Citroën, Peugeot, Renault, Nissan, Dacia, Daimler, Fiat, Ford, Honda, KTM, Land Rover, Volkswagen, etc. La société a aussi pour clients des équipementiers tels que Gates, Hutchinson, Continental Contitech, Optibelt, Schrader ou des outilleurs comme Facom, Irimo, Sam Outillage, Sealey.

Gilbert Andréis (Contact Azur) et Jean-Pierre Marlier (One-too) ont opté pour un rapprochement de leurs entreprises afin de mutualiser les services, qu’ils soient fonctionnels ou opérationnels (administration, finances, gestion, ressources humaines, bureau d’études, achats, etc.). Ceci, bien entendu, en préservant leur capital métiers et savoir-faire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction