Marché Climatisation – Condenseur : un volume sûr

Exemple type de cette principale tendance du marché de la pièce de climatisation –volumes en hausse mais valeur stable– le condenseur continue de voir ses chiffres de vente progresser sans pour autant voir le chiffre d’affaires qu’il génère monter aussi fort.

Delphi Condenser

«Nos ventes de condenseurs ont crû de 8 à 10% et cela correspond, entre autres, à la diminution de nos volumes de radiateurs de refroidissement, même si nous en vendons quatre fois plus que de condenseurs», reconnaît Jean-Louis Villeneuve. Du moins, du point de vue d’AVA Moradia, qui reste l’un des principaux fournisseurs de l’après-vente indépendante.

La concurrence, elle, parvient tout de même à faire croître son chiffre d’affaires à hauteur plus ou moins similaire à celle de ses volumes de condenseurs écoulés. «Nous avons progressé de 10% en valeur sur la seule famille du condenseur, affirme Pascale Pujols (ESC). Nous en vendons environ 4 000, moins que nos confrères d’AVA ou NRF, mais comme nous avons revu nos prix vers le bas, nous connaissons une progression forte depuis 2012.» Car le condenseur est incontestablement un marché de prix. «Ils sont en chute libre et un condenseur vaut souvent moins de 100 euros, poursuit P. Pujols. Ainsi, nous avons équilibré nos volumes et nos marges

Si les autres fournisseurs du marché, moins renommés, progressent encore plus, c’est surtout pour des raisons de récence de l’offre. Ainsi, HC Cargo a enregistré une croissance de 35% de ses volumes de condenseurs et une hausse de 31% en valeur «mais c’est normal puisque 2014 était seulement notre deuxième année avec le produit à notre gamme», confesse Germain Hersent, directeur général de la filiale France de l’équipementier danois. Quant à Frigair, lui aussi progresse grâce à «une meilleure présence sur le marché qui nous a permis de progresser de 26% en volume et de 24% en valeur sur les condenseurs», selon Carine Corcella.

Mais que ceux qui désespèrent de savoir que la baisse du prix des condenseurs ne va pas maintenir la progression de leur chiffre d’affaires très longtemps sur ce produit se rassurent, le condenseur reste l’une des pièces les plus exposées au choc. Et outre les accidents, les projections de graviers contribuent en nombre à endommager le condenseur.

 LES AUTRES ARTICLES DU DOSSIER CLIMATISATION
  1. Le Bienheureux “effet parc”
  2. Une progression générale
  3. Condenseur : un volume sûr
  4. Compresseur : neuf, reman et MDD !
  5. Un impératif nommé « déshy »
  6. Consommables et fluides coulent de source
  7. Filtre d’habitacle : il respire le dynamisme !
  8. Stations de clim’ : peut mieux faire…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur