Actualités Atelier Internationalisation

Capelec ouvre une filiale à New Delhi

Spécialisé dans les équipements de mesure et de contrôle technique, le Français Capelec annonce l’ouverture d’une filiale à New Delhi, en Inde. Cette implantation vise un marché en pleine mutation dans la gestion des problématiques liées à l’évolution de la mobilité.

Après Capelec Deutschland GMBH en Allemagne, c’est maintenant au tour de Capelec India Private Limited de voir le jour. Selon les estimations, en 2025 l’Inde devrait compter près de 1,4 milliard d’habitants. L’amélioration de la qualité de l’air et de la sécurité sur les routes représente des enjeux majeurs pour le pays. Avec une capitale qui compte un parc vieillissant de 10 millions de véhicules, triporteurs, voitures et 2 roues, les taux de concentration en particules fines y sont souvent hors normes. Dans ce contexte, Capelec y voit l’opportunité d’exporter ses technologies de mesure et de contrôle de la pollution.

Outre la pollution, l’Inde possède l’un des plus dangereux réseau routier du monde avec un accident mortel toutes les 4 minutes. Pour enrayer cette hécatombe, le gouvernement a décidé de prendre des mesures drastiques afin d’améliorer la sécurité routière avec pour premier objectif de réduire de 50 % la mortalité sur les routes. Le contrôle technique périodique des véhicules est un des axes envisagés.

Pour cela, Capelec propose des équipements dédiés au contrôle de la pollution et aux organes de sécurité des véhicules : banc de freinage, suspension, ripage, speedomètres, réglophares, lecteurs OBD, opacimètres et analyseurs de gaz. «Nous sommes heureux d’annoncer la création de notre filiale Capelec India Private Limited. Située à New Delhi, elle assurera le développement de l’activité sur le territoire au travers d’un soutien technique et commercial de proximité, en accompagnement des projets de nos clients. De plus, l’ouverture de cette entité va nous permettre de mieux appréhender les usages et les attentes de la clientèle indienne, et d’y adapter nos solutions», explique Thierry Coton, dirigeant de Capelec.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar