L’équipementier spécialisé dans les pièces mécaniques sort deux nouveaux catalogues. La version 2006/2007 relative à la «Direction et Suspension» reprend plus de 450 références couvrant ainsi plus de 1 600 références constructeurs. Febi Bilstein annonce 94% de couverture de parc. Le second couvre les «Galets ...
Même âgées de plus de 10 ans, les voitures qui entrent dans vos ateliers sont désormais peu ou prou, mais sans exception, équipées d’électronique et nécessitent un appareil de diagnostic pour analyser les pannes. Celles qui sont vendues neuves ne s’annoncent pas plus faciles à réparer sans l’outil de diagnostic ad hoc. Reste à s’équiper et là, le choix est difficile : on a de tout de 3000 à 15000 euros!
Bosch lance la nouvelle génération de ses outils de diagnostic KTS. Trois appareils font ainsi leur apparition : le KTS 530 (entrée de gamme), le KTS 540 et le KTS 570 (le haut de gamme). Cette nouvelle gamme a misé sur l’atout de la technologie sans fil Bluetooth. Celle-ci permet au réparateur de travailler sans avoir à traîner un ordinateur derrière lui. Il peut également grâce à elle intervenir sur des véhicules à l’extérieur de son atelier. L’adaptateur Bluetooth USB Bosch, fourni en série pour le KTS 540 et 570, est doté d’un logiciel spécifique pour une installation automatique. Toutes les connexions ont été facilitées, de la connexion aux véhicules à la prise de diagnostic par une ligne OBD ou adaptateur Uni 4 et câble adaptateur spécifique à chaque constructeur automobile. La nouvelle série offre des fonctions multimètre complètes : mesure de la résistance, de la tension ou de l’intensité. Le KTS 570 sert même d’oscilloscope.
TRW prend les devants et présente l’EBT : un nouvel outil d’entretien pour son frein de stationnement électrique EPB. Pour information, le système EPB de TRW équipe déjà certains modèles tels que l’Audi A6 et la nouvelle VW Passat. Or le contrôle de l’EPB nécessite l’utilisation de dispositifs électroniques «même dans le cas de simples opérations d’entretien». Avant toute réparation, le système doit être désactivé ou amené en mode service, ce qui ne peut se faire qu’à l’aide d’un outil de diagnostic. TRW a développé dans cette optique le système EBT (Electric BrakeTool – Outil pour Etrier Electrique) qui permet de remplacer les plaquettes de freins des véhicules équipés de l’EPB. L’EBT communique avec le module de commande par le biais de l’interface OBD. Les pistons de frein de l’EPB peuvent être ainsi repoussés lors du remplacement des plaquettes de freins, puis remis en place une fois le remplacement effectué. Cet outil coûte environ 300 ! et l’unité de base comprend le logiciel pour l’Audi A6 et la nouvelle VW Passat. Des mises à jour logicielles destinées aux réparations du circuit de freinage de l’Audi A8, de la Ford S-Max, de la Volvo S80 et d’autres applications sont actuellement en cours de développement. Le système EBT de TRW peut être commandé auprès des distributeurs TRW.
FFB Automotive complète aujourd’hui sa gamme de stations de climatisation avec sa nouvelle AC.184T-DS : une station automatique avec base de données intégrée, pouvant recevoir en option un module de diagnostic du circuit A/C. Cette nouvelle station de climatisation dispose d’un groupe de distribution interne (modèle breveté déposé) permettant de réduire les pertes de charges et le nombre de tuyaux et de connexions internes ; les risques de fuites s’en trouvent limités. L’accès aux électrovannes et aux capteurs a été simplifié, ce qui facilite les opérations de maintenance. Comme toutes les stations de climatisation FFB, l’AC.184T-DS est équipée de 2 filtres déshydratants et de deux niveaux de protection contre l’humidité. L’outil intègre un dispositif électronique d’alerte pour le remplacement des filtres tous les 150 kg de fluide frigorigène traités et un indicateur visuel par papier réactif qui évite de travailler avec des filtres saturés. Un module «diagnostic» permettant d’aider le réparateur dans sa recherche de panne est disponible en option.
Delphi lance sa gamme de vannes EGR (Exhaust Gas Recirculation) sur le marché de la rechange indépendante. Ces vannes, dont l’utilisation s’est massivement développée au cours de ces dernières années, viennent tout droit de la première monte. Elles permettent de réduire les émissions polluantes en faisant re-circuler un taux déterminé de gaz d’échappement et en les réinjectant dans le collecteur d’admission d’air.  L’équipementier s’engage à enrichir son portefeuille produits pour compléter la gamme d’ici la fin de l’année.
Berner présente son nouveau purgeur de circuit de refroidissement. Grâce à lui, en moins de 10 minutes le professionnel peut purger, tester l’étanchéité et recharger le système sans prendre aucun risque au niveau de la vis de purge, pièce souvent dégradée lors de ce type d’opération. Le fabricant rappelle que cette opération est à effectuer tous les deux ans ou tous les 40 000 km en moyenne. «Encrassé, un radiateur de refroidissement peut générer une surchauffe moteur pouvant aller jusqu’à entraîner une rupture mécanique. On estime que le mauvais fonctionnement du circuit de refroidissement est responsable de 27% des casses moteurs». Caractéristiques techniques : raccord alimentation taraudé : ¼’ ; pression d’alimentation préconisée : 5,5 à 12 bars ; vide maximum obtenu : environ 0,85 bar. Composition du coffret : une unité de mesure du vide avec manomètre, une pompe à vide, un flexible d’aspiration (2 mètres), trois cônes Ø 18-31 mm, Ø 24-40 et Ø 35-51 mm.