Marché climatisation – Stations de clim’ : peut mieux faire…

Avec un volume de stations tournant autour de 1 500 unités/an, la dynamique n’est toujours pas vraiment au rendez-vous pour les fabricants de stations de climatisation ! Et l’espoir de voir l’arrivée du nouveau gaz booster le marché tarde à se concrétiser…

Texa_Station clim 760R

Un temps vécue comme un Eldorado à l’atelier, la prestation de recharge de climatisation des véhicules a vu son cadre autrement plus réglementé en 2009, date à laquelle est entrée en vigueur une réglementation sur la vente et la manipulation des fluides frigorigènes. Attestation de capacité (pour les garages) et attestations d’aptitude (pour les opérateurs à l’atelier) étant devenues obligatoires, ce marché a vu d’un coup le nombre de ses acteurs se réduire significativement : lorsque le professionnel ne souhaitait pas investir dans les formations et l’examen donnant droit au précieux sésame, la traditionnelle contrainte «temps de formation», éloignant le ou les pros de l’atelier, a sorti souvent de petites structures du marché…

A noter également : «si l’attestation d’aptitude est délivrée à vie pour les opérateurs, l’attestation de capacité doit quant à elle être renouvelée tous les 5 ans, rappelle Jacques de Leissègues, le patron de l’organisme de formation DAF Conseil. Aussi n’est-il pas impossible qu’il y ait un peu de ‘‘perte au feu’’… » Mais il rappelle cependant que «les pros qui abandonnent la prestation clim’ sont surtout de toutes petites structures, indépendantes ; les enseignes d’une manière générale ‘‘poussent’’ à obtenir les attestations.» Des enseignes au premier rang desquelles centres auto et fast fitters se positionnent toujours plus sur cette prestation…

Peu d’évolution sur les machines

Les fabricants de station de climatisation ayant su anticiper l’arrivée du nouveau gaz réfrigérant, ils disposent aujourd’hui de gammes complètes dont les machines peuvent intervenir sur tous les systèmes de climatisation. Mais tous les constructeurs, loin s’en faut, n’ayant pas (pas encore ?) plié face à la réglementation européenne en la matière, le nouveau gaz 1234yf et par ricochet les équipements de maintenance associés ne décollent pas vraiment. Aussi, peu de chose ont vraiment bougé.

Deux écoles sont toutefois à signaler : si la très grande majorité de fabricants propose des stations traitant soit le gaz R134a, soit le nouveau 1234yf, Texa a été précurseur sur une troisième voie, en lançant une station bi-gaz avec son modèle Konfort 780R. «Cette station commence à se faire une place dans nos ventes, déclare Francis Pègues, directeur général de Texa France. Elle permet aux professionnels de traiter le parc roulant fonctionnant au R134a mais aussi d’être prêts pour intervenir sur les tous derniers modèles. Dans ce cadre, elle est par exemple adoptée par des concessionnaires ou des agents de marque, qui sont encore les seuls à réellement investir dans des équipements de maintenance pour ce nouveau gaz

Reste que le marché des stations 1234yf demeure balbutiant. Impossible toutefois pour les fabricants de ne pas en proposer une version. Pour Philippe Bouvier, responsable marketing des équipements d’atelier pour la France et le Benelux chez Bosch, la demande émerge avec la distribution traditionnelle qui commence à se pencher sur les nouvelles stations de clim’ traitant le gaz 1234 yf, de même que parmi les carrossiers : «les stations sont souvent mutualisées et servent à la maintenance des climatisations de véhicules issus de plusieurs points de service, explique-t-il. C’est aussi le cas des carrossiers, dans le cadre d’une intervention pour choc avant sur les nouveaux véhicules…». Aussi n’est-il pas surprenant de voir le spécialiste de la distribution d’équipements et de pièces de rechange pour circuits de clim’, SNDC -qui avait mis sur le marché l’année dernière sa propre centrale de charge EcoClim AC134- d’annoncer le lancement prochain d’une version dédiée au gaz 1234yf…

A noter enfin : Bosch, dans sa stratégie axée sur la connectivité (le véhicule bien sûr, mais aussi l’atelier et ses équipements), a lancé un modèle haut de gamme avec la station ACS752 : «connectée, elle permet une maintenance (et autres mises à jour) à distance, afin d’accompagner au mieux le MRA», précise Philippe Bouvier, responsable marketing des équipements d’atelier pour la France et le Benelux chez Bosch.

Une intervention rentable !

Pour Francis Pègues (Texa), le fort positionnement de la nouvelle distribution semble prendre un ‘‘dangereux’’ ascendant sur les réparateurs traditionnels. Selon lui pourtant, la prestation est intéressante à plus d’un titre : «La recharge de clim’ reste rentable car les machines étant toutes automatiques ou presque, l’opérateur peut travailler sur une autre prestation en parallèle ; en outre, la recharge de fluide est génératrice de vente additionnelle pour les filtres d’habitacle, enfin, c’est un véhicule qui entre à l’atelier ! »

Plus confiant, Philippe Bouvier estime quant à lui que la demande en renouvellement de matériel est là… justement parce que la prestation demeure rentable pour le professionnel ! Reste qu’il faut, comme pour nombre de prestations, s’astreindre à communiquer davantage : «Face à la force de frappe des centres auto et des fast-fitters, les MRA ont tout intérêt à davantage sensibiliser leurs clients automobilistes, poursuit-il. Bosch fournit à ce titre des supports de communication dans le cadre d’une communication transversale comprenant nos stations de charge, nos filtres d’habitacle, et l’entretien du circuit de climatisation des véhicules

 TOUS LES ARTICLES DU DOSSIER CLIMATISATION
  1. Le Bienheureux “effet parc”
  2. Une progression générale
  3. Condenseur : un volume sûr
  4. Compresseur : neuf, reman et MDD !
  5. Un impératif nommé « déshy »
  6. Consommables et fluides coulent de source
  7. Filtre d’habitacle : il respire le dynamisme !
  8. Stations de clim’ : peut mieux faire…

BOSCH - ACS 752 situation

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur