Autodistribution: la révolution Diag?issimo!

L’outil Diag’issimo que l’Autodistribution va lancer courant novembre s’apprête à révolutionner l’activité atelier des réparateurs indépendants multimarque. Il va leur permettre d’enchaîner toutes les opérations: diag, process de réparation, identification, commande, disponibilité et délai de livraison de la pièce défectueuse.
Et avec une précision et une facilité diabolique: l’interface entre le diag et Autossimo est si parfaite que l’on peut naviguer de l’un vers l’autre sans aucune ressaisie ni perte de fonctionnalité. Une première: jusqu’ici, aucun matériel n’assure l’ensemble de ces tâches.

Une véritable symbiose
Concrètement, diag’issimo s’appuie sur le logiciel et les fonctions du KTS de Bosch, pour la partie diag. Plus qu’une interface, c’est une totale intégration avec Autossimo qui a été réalisée. Une symbiose électronique qui permet ainsi à l’opérateur de lancer un diagnostic en entrant le seul numéro de la plaque minéralogique du véhicule, fonctionnalité propre à Autossimo. Une fois l’anomalie constatée, il pousse l’analyse pour l’identifier et la caractériser, jusqu’à déterminer l’identité et la référence de la pièce défectueuse. Bien entendu, il aura accès à différentes données data, graphiques, méthodes, etc.
Dès lors, les fonctionnalités d’Autossimo achèvent le parcours de l’opérateur. Il lui suffit d’introduire la pièce identifiée dans le panier et la «partie Autossimo» fait le reste: commande de la pièce, analyse de sa disponibilité et délai de livraison.
D’un bout à l’autre du process, l’opérateur n’aura eu aucune ressaisie à faire ni à changer de pupitre. Et s’il subsiste la moindre difficulté, il peut toujours se tourner vers la hot-line qui, elle peut prendre la main à distance…

Pas d’exclusivité Bosch

Bosch est le premier fabricant d’outils de diag a avoir finalisé cette intégration avec Autossimo. Il ne sera pas le seul: la même approche est en cours avec d’autres outils de diagnostic disponibles sur le marché.
Parallèlement, une version dédiée aux PL devrait aussi arriver dans un futur proche.

L’aboutissement d’une longue quête

«Cet appareil (NDLR: baptisé «Diag’issimo-Bosch Inside») et l’ensemble de ses fonctionnalités sont l’aboutissement d’une volonté forte de l’Autodistribution exprimée depuis le lancement d’Autossimo: réaliser un système unique et complet pour le proposer aux réparateurs», rappelle Amar Cheballah, directeur technique et marketing de l’AD.
«l’évolution rapide des technologies et la puissance actuelle des moyens de communication internet ont permis d’aboutir», se félicite-t-il. Avec cette satisfaction réjouie de celui qui achève sa quête d’un graal technologique ébauché chez Valeo,il y a de longues années. Lorsqu’il mettait au point l’outil de diagnostic en ligne Clim’-on-line…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction