AXA : l’étonnante résurgence d’Elexia

Des carrossiers ont fortuitement découvert que des factures de sinistres «AXA» revenaient payées via la plateforme de gestion de sinistres Elexia, présente dans la galaxie de l’assureur depuis 2011 au moins. Et d’une façon qui en a agacé certains…

elexia

lecteur 110En matière de plateforme de gestion de sinistres, AXA a mis ses œufs dans plusieurs paniers. Au côté de Nobilas dont l’assureur a pris 30%, puis résilié l’ensemble de son réseau d’agréés pour inviter les réparateurs à resigner avec cet intermédiaire, voilà que des carrossiers découvrent —ou redécouvrent— assez fortuitement qu’AXA a aussi confié une partie de ses sinistres à la plateforme Elexia. Basée à Paris, elle réalisait en 2012 près de 1,8 million d’euros de CA et revendique 1 700 carrossiers auto, 650 « deux roues » et 600 autres spécialisés bris de glace.

Après enquête, Elexia semble être entrée dans la galaxie AXA depuis fin 2011. Mais visiblement, cette micro-plateforme de gestion de sinistres y était suffisamment discrète pour que des carrossiers ne l’aient jamais croisée ou l’aient déjà oubliée…

Commissions faciles
Elexia a-t-elle  été plus ou moins  « réactivée » récemment par AXA ? Si c’est le cas, certains carrossiers l’ont appris d’une bien agaçante façon : alors qu’ils envoyaient à l’assureur des factures de prestations demandées par des clients «directs» (spontanément venus chez eux), ils nous disent avoir eu la surprise de voir revenir certains paiements via Elexia… amputés des conditions de la dite plateforme (de l’ordre de 5%).

D’autres carrossiers avaient déjà constaté par le passé ce genre de commissionnement facilement et indûment perçues. Même après avoir résilié leur appartenance à Elexia, le système perdurait. Il leur avait parfois fallu batailler dur pour récupérer leur dû.  Et il y aurait eu pire : d’autres carrossiers se plaignent d’avoir vu ces mêmes commissionnement « parasites » s’appliquer rétroactivement, sous forme de rappel… sur d’anciennes factures toutes aussi « directes » !

Alertée par le terrain, la FFC-Réparateurs a lancé une enquête auprès de ses adhérents pour identifier et remonter des exemples factuels récents de telles pratiques afin d’étudier les éventuelles suites à donner à ce dossier.

A suivre…

11 commentaires concernant “AXA : l’étonnante résurgence d’Elexia”

  1. bonjour à tous,
    ne vous laissez pas avoir par Elexia. Des belles promesses, après c’est l’enfer qui vous attend: travail à perte, paiement à perte de vue, impossible de joindre un responsable… De qui se moque-t-on?

  2. il faut reagir deposont une plainte ensemble moi je suis pret plus rien a perdre

  3. Ce partenariat axa éléxia est t il toujours d actualite

  4. Ayant travaillé chez Elexia durant plus d’un an et n’étant pas d’accord avec leur façon de procéder de manière générale et surtout avec Axa, il est vrai qu’elexia s’est remplie les poches, sans qu’aucun dossier ne vous soit envoyé en amont. En effet, elexia recevait un tableau de chez Axa avec le n° d’immatriculation, le n° de sinistre de temps en temps, le nom du garage agrée elexia et la date de règlement Axa. Suite à cela, elexia contacte les garages en leur demandant une copie de la facture pour soi-disant mettre à jour le fichier et leur demande qu’à l’avenir toutes factures axa leur soit envoyées systématiquement.
    Le problème, c’est que ni le règlement, ni le dossier ne transitaient par elexia, une comission de 5% qui est en fait de 10% etait déduite d’autre reglement(verifiez tous et demander le reglement, de preference en LRAR sinon Mr Viale et Mlle guilterez ne feront rien). Cette façon de faire est pratiquée 5 jours sur 7 avec une moyenne de 40 factures récupérées par jour, le compte est vite fait…

    • Nous sommes fin 2015 et le système perdure…
      Elexia récupère des commissions sur nos dossiers AXA sans qu’aucun dossier ne soit envoyé en amont..
      Est-ce bien légal ?

  5. Elexia demande les paiements des factures aux assureurs et transmet le paiement minoré des 5% d’honoraires, car Elexia dit que c’est « lui » ou « elle » qui envoie le boulot, même si le client vient depuis toujours dans l’entreprise! Je suis en discussion, avant procédure, avec cette plateformequi ne sert à rien sauf à prélever encore 5% sur les factures qui bénéficient déjà d’un tarif préférentiel vu le garage agréé, car parfois, les paiements sont soulagés de 10%! Belle arnaque!

  6. Tous ces spéculateurs profitent d’ un manque d’ Union et d’ intelligence des réparateurs. Ils ont trouver une faille et se sont engouffrés dedans!

  7. Nous faisons partis des lésés, si bien que le BCA ne veut même plus nous accorder nos propres tarifs!! on marche sur la tête

  8. Quelle arnaque…
    ELEXIA ne serait-elle pas la sœur jumelle de Nobilas???
    Encore une mascarade pour plumer les réparateurs, tout ça.
    J’espère que les syndicats de réparateurs vont faire le nécessaire pour arrêter ce cirque…
    Bon courage
    David

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (11 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Jean-Marc Pierret

Editeur du magazine Après-Vente Auto et de son site Apres-vente-auto.com, Jean-Marc Pierret suit depuis 30 ans l'actualité stratégique du secteur de l'après-vente automobile.
Il se passionne tout particulièrement pour les mutations qui traversent et transforment le paysage de l'entretien et de la réparation automobiles.
Avec Stéphane Freitas, il co-dirige Pertineo Group qui détient les sociétés Publi Expert Gestion (Après-Vente Auto et Après-vente-auto.com), AM-Today (Am-today.com) et l'agence de communication Action Media.

Tel. +33 (0)1 41 88 09 04

jmpierret@apres-vente-auto.com