RM : Scope optimise les performances des carrosseries

Baptisé Scope, le système proposé par le fabricant de peinture RM vise à redynamiser les ateliers de réparation carrosserie en leur apportant des outils et des méthodes pour optimiser leur productivité et leur rentabilité.

scope_rm

 

«Le principe est une transposition des méthodes que nous appliquons dans nos unités de production, à l’échelle industrielle», déclare Philippe Huet, responsable des ventes de RM. Et de préciser : «les besoins des réparateurs ont bien évolué ces dernières années. D’une part, la chute des sinistres est significative, la typologie des chocs a évolué vers des interventions plus légères (2 ou 3 éléments en moyenne), les temps alloués se réduisent… Autant de paramètres qui influent fortement sur la rentabilité des entreprises. Résultat, bon nombre d’entre elles doivent revoir leur méthode de travail, notamment dans l’organisation des postes de travail, la gestion des flux de véhicules, la propreté, la sécurité des employés, le choix des bons outils etc., afin d’être plus efficaces».

Articulé autour de 4 piliers, le concept Scope débute par un état des lieux, appelé préparation. Le responsable d’atelier est assisté d’un consultant spécialisé dans l’organisation d’atelier et, ensemble, ils analysent et listent les points à améliorer : ergonomie des postes de travail, disposition des équipements, méthode de rangement, etc.

Des gains mesurables

Dans un second temps, l’opération consiste, en une journée environ et atelier fermé, à trier, ranger, nettoyer…, faire place nette, puis à réorganiser les postes de travail avec leurs outils et matériels dédiés et délimiter leur emplacement. Durant cette journée, c’est l’ensemble du personnel qui y participe, le but étant d’impliquer les compagnons dans l’organisation de leur futur environnement de travail. « L’objectif n’est pas de faire un atelier simplement ‘beau’, mais de rendre l’ensemble ‘efficace’ », précise Thierry Leclerc, responsable technique et formation chez RM.

La troisième étape est la mise en place de standards, avec visuels : codes couleurs, pictogrammes et autres photos dans le but de consolider et pérenniser les efforts consentis dans la nouvelle organisation.

Enfin, des tableaux de bord sont mis en place afin de suivre le pilotage de la démarche. Le consultant RM passe quelques semaines après sa mise en place afin de mesurer les résultats et, si besoin, de modifier des choses.

Sur les quelques sites où le concept Scope a déjà été appliqué, les résultats sont probants : les ateliers ont en effet enregistré entre 5 et 10% de gain de productivité immédiats, notamment grâce à la réduction des temps perdus en déplacement inutiles.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Jérémie Morvan