Témoignage« Et si l’ANEA devenait le berger des experts? »

Encore un témoignage faisant suite à notre article « ANEA : une cellule psychologique pour experts déprimés !« . Il rappelle que, si l’article R 326-1 du Code de la Route était correctement appliqué, il n’y aurait peut-être pas besoin de cellule de soutien psychologique pour nos amis experts…

temoignage_620

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!« Un humoriste disait : «Ma mère tenait un bistrot ; c’est vous dire si j’en ai entendu, des conneries…» On pense parfois avoir tout vu ou tout entendu, mais non : il y a toujours un jour où on trouve mieux. Einstein a dit –et d’après les sommités mondiales, Einstein n’est pas un idiot– donc Albert a dit : «Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue»…

« L’ANEA se dote d’une cellule de gestion de Risque Psycho Social, RPS. L’ANEA a donc compris deux choses : la fin du monopole de missionnement par «ceux-dont-le-nom-ne-doit-être-prononcé», et de fait la mise au chômage de 60% des collaborateurs des cabinets d’expertise.

« L’ANEA a juste 5 ans de retard sur la vision globale exprimée ici depuis des années au sujet de la légalité du missionnement par ceux «kondoipadirlenom» et le grignotage silencieux des parts de marché de l’expertise automobile libérale mais non libre– par le BCA, Astrée, Five Stars (si si : les 5 étoiles ont une plateforme d’expertise), naubilace et consorts… Tous ceux qui veulent faire de l’expertise mais qui légalement n’en ont pas le droit, mais qui en font quand même, et dont la justice ne peut rendre jugement, attendu que personne ne les poursuit pour exercice illégal de la profession d’Expert Automobile.

« La cellule RPS mise en place par l’ANEA doit alors expliquer à celles et ceux qui viennent lui raconter leurs petits malheurs que dans 18 mois maximum, elles et ils gonfleront les chiffres du chômage, parce que rien ne peut être fait…

« Et pourtant, une chose peut être mise en place et ce, dès demain, c’est l’application du R 326-1 du Code de la route :

  • l’expert en automobile doit indiquer à la personne qui envisage de faire appel à lui le prix de sa prestation ;
  • l’expert ne peut se substituer au propriétaire du véhicule que s’il en a reçu mandat écrit.

« Le donneur d’ordres dont on ne peut prononcer le nom devra alors proposer à son client une liste d’Experts inscrits à la liste nationale des Experts Auto, agissant sur le département du client et le client missionnera un expert de son choix…

« Ainsi l’ANEA verra le sourire revenir sur le visage de ses adhérents et ses cabinets travailleront normalement.

« Mais pour tout cela, il faut juste oser faire appliquer la loi… Certains ont perdu la vie pour défendre la vérité et emmener les leurs dans des desseins légaux… Osez, grands pontes de l’ANEA, osez : ça vous changerait !

« Einstein disait aussi : «Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton».  Et si l’ANEA devenait le berger, ou même… le pasteur ???????

Pline le Jeune

Voir aussi ces autres témoignages sur le même sujet:

« Cela en dit long sur la profession d’expert ! »  

« On fait quoi, messieurs les experts : on passe tous à l’abattoir ? »

2 commentaires concernant “Témoignage« Et si l’ANEA devenait le berger des experts? »

  1. Pline le Jeune, je vais vous répondre sur un sujet sur lequel vous faites une grossière insistance.
    En effet, dans vos propos vous prétendez que le réseau Five Star (les 5 étoiles) posséderait une plateforme de chiffrage ou d’EAD .
    Le réseau travaille bien en collaboration avec une plateforme de facturation centralisée qui s’appelle « IMS », qui n’est autre qu’une plateforme de règlement de sinistre et rien d’autre : avant de publier des informations, assurez vous qu’elle soient correctes et véritables.
    A moins que notre réseau nous aurait caché soit dans un sous-marin ou encore un souterrain cette fameuse plateforme de chiffrage virtuelle.
    De nos jours tout arrive, après la mise en place de cellule psychologique pour experts déprimés, ce qui peut être pas mal pour leur bien être, cette organisation n’a fait que répondre à un besoin ou créer le BUZZ.
    L’expert ne pourra se sentir bien psychologiquement que s’il respecte les règles et s’arrête à la limite de sa mission comme l’indique le code de la route: n’oublions pas que cette profession est RÉGLEMENTÉE.
    Imaginez-vous un HUISSIER ayant des contrats qui le lie avec ses donneurs d’ordres pouvant porter atteinte a leurs constatations : INIMAGINABLE!!!!

  2. Le salut des experts viendra lorsque effectivement, et conformément au code de la route, c’est le propriétaire qui missionnera l’expert de son choix…
    Ce jour-là, les assureurs vont prendre un sacré coup et tout le monde s’en portera bien mieux, contrairement à ce que peuvent en penser les assureurs.
    Ceux-ci ont vraiment du souci à se faire car après le libre choix, c’est le recours direct qui va venir les titiller, là où cela fait mal…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Jean-Marc Pierret

Editeur du magazine Après-Vente Auto et de son site Apres-vente-auto.com, Jean-Marc Pierret suit depuis 30 ans l'actualité stratégique du secteur de l'après-vente automobile.
Il se passionne tout particulièrement pour les mutations qui traversent et transforment le paysage de l'entretien et de la réparation automobiles.
Avec Stéphane Freitas, il co-dirige Pertineo Group qui détient les sociétés Publi Expert Gestion (Après-Vente Auto et Après-vente-auto.com), AM-Today (Am-today.com) et l'agence de communication Action Media.

Tel. +33 (0)1 41 88 09 04

jmpierret@apres-vente-auto.com