Enquête sectorielle sur l’après-vente-réactions : Sylvain Girault, expert automobile

« Pour les experts, la problématique est simple : le système actuellement en place (NdlR : pièces de carrosserie captives) est inflationniste », explique Sylvain Girault, expert automobile. « Elles coûtent chère sans justification. Ce sont des pièces courantes, qui n’ont pas de fonctions techniques élaborées ni d’interférence majeure sur la sécurité. D’ailleurs il est aberrant de constater qu’elles sont commercialisées dans les pays limitrophes à des prix sensiblement plus bas », tient-il à souligner.
Il argumente : « Ce que les assureurs dépensent d’un coté, ils le répercutent sur les primes des assurés. Ce sont donc les automobilistes qui paient au final. Nous ne pouvons que nous réjouir de la décision qu’a prise l’Autorité de la Concurrence, mais restons vigilant car le climat économique actuel est tel -notamment dans le secteur de l’automobile- que cela ne va pas nous aider. Les constructeurs brandissent la délocalisation de leur site de production etc. Un discours qu’ils tiennent depuis le départ d’ailleurs, ce qui ne les pas empêché de faire réaliser leurs pièces à l’étranger. Quant à la notion de sécurité qu’ils défendent sur ces éléments de carrosserie, ils l’ont aussi tenu autrefois sur des pièces mécaniques… Et force est de constater qu’il n’y a eu aucun souci avec ces pièces en provenance d’autres fabricants ». En tout état de cause, Sylvain Girault reste optimiste et est convaincu que « cette décision et son application va inévitablement dynamiser le marché. Et pour nous experts, notre rôle de régulateur de marché aura encore plus de sens ».

 

1 commentaire concernant “Enquête sectorielle sur l’après-vente-réactions : Sylvain Girault, expert automobile”

  1. Et le système de chiffrage automatique n’est pas inflationniste, peut-être??
    Un expert aujourd’hui est-il réellement indépendant?? N’êtes-vous pas soumis aux belles statistiques des assureurs et ne devez-vous pas vous y conformer? SI!!! Votre analyse est simpliste et comme les autres, vous courez après votre quota de missions quitte à tuer votre voisin en toute confraternité… Pitoyable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur