La V2 de Kairos LS remet le responsable d’atelier au centre du jeu

Partagez

Tellement performant pour l’organisation des tâches au sein de l’atelier de carrosserie depuis sa création, le progiciel de 3DSoft, Kairos LS, avait failli se mettre à dos les responsables d’atelier, presque trop mis sur la touche par l’efficacité du produit pour distribuer les tâches aux différents compagnons. Le deuxième version, lancée en juillet dernier, remet donc les intéressés au centre du jeu et des responsabilités.

logo-kairos-ls

Fort d’un portefeuille clients très teinté RA1, le concepteur français de progiciels automobiles 3DSoft équipe naturellement beaucoup plus de concessions que d’agences ou de carrosseries indépendantes avec son outil d’organisation d’atelier, Kairos LS. Mais Richard Bogatzky, patron de la PME, le confesse : «nous avons sans doute trop écouté les investisseurs lorsque nous avons conçu Kairos LS, certains se montrant trop enclins+ à se passer d’un responsable d’atelier en chair et en os».

Résultat : les chefs d’ateliers en question ne se laissaient pas si facilement séduire au moment de choisir un logiciel pour les aider à organiser l’activité carrosserie de la concession qui les emploie. « Nous avons donc travaillé sur une nouvelle version, une V2 que nous avons lancé en juillet », précise Richard Bogatzky. Auparavant, en effet, le moteur de Kairos LS effectuait à peu de choses près le travail de planning dévolu au responsable d’atelier, et planifiait donc intégralement les tâches de chacun des compagnons, les révisant en temps réel en fonction de l’état d’avancement de leurs travaux.

Kairos propose, le chef d’atelier dispose

Désormais, Kairos LS continue de calculer l’organisation optimale du planning de la carrosserie, mais il joue d’abord un rôle de conseil en la matière auprès du responsable d’atelier. « A présent, la V2 de Kairos LS rend le seul chef d’atelier décisionnaire du planning de la carrosserie, explique le patron de 3DSoft. Il a la vision de qui est chargé de quelle tâche, à qui sera confiée la ou les prochaines opérations et si un compagnon est performant sur plusieurs tâches, il propose et le responsable d’atelier lui assigne celle qu’il privilégie. »

Ainsi, alors que Kairos LS jouait au chef d’atelier et planifiait et replanifiait intégralement les tâches de chacun des professionnels de la carrosserie, il propose aujourd’hui un planning idéal en fonction du remplissage possible de l’atelier, et affiche les plages disponibles en grisé. «En cela, Kairos LS se rapproche davantage de MecaPlanning qu’auparavant», souligne Richard Bogatzky. MecaPlanning, autre progiciel phare de 3DSoft, qui a lui aussi reçu ses petites (grosses) nouveautés récemment, comme nous vous le présentions fin octobre. Mais des deux, le plus jeune et le moins répandu reste Kairos LS, «aujourd’hui devenu notre relais de croissance» selon le dirigeant.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*